Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

Les conseils TV de Zibeline Hebdo n°27

Petit écran 27

Les films à ne pas louper cette semaine

La princesse de Montpensier de Bertrand Tavernier dimanche à 20h55 Arte
Charade de Stanley Donen lundi à 20h50 France 5
JF partagerait appartement de Barbet Schroeder lundi à 20h55 Arte
Miséricorde de Fulvio Bernasconi lundi à 21h TV5Monde
Ice Storm de Ang Lee lundi à 22h40 Arte
The Ghostwriter de Roman Polanski mardi à 21h France 3
Belgica de Felix Van Groeningen, mardi à 23 h 55 France 3
Le paradis des bêtes d’Estelle Larrivaz jeudi à 23h10 Arte

Edgar Degas, Mary Cassat, les enfants terribles de l’impressionnisme dimanche à 9h25 France 5

Ce nouvel opus de La galerie France 5 revient sur l’amitié qui lia durant 40 ans Edgard Degas et Mary Cassat. Du premier, on connaît bien les toiles de danseuses d’opéra. Mais le travail de la deuxième reste quasi inconnu du public, comme celui de nombreuses femmes artistes. Catherine Aventurier revient sur un pan méconnu l’histoire de l’art, en retraçant la manière dont les deux peintres ont de concert inventé un chapitre important de l’Impressionnisme, de la France aux Etats-Unis.

La tondue de Chartres dimanche à 22h35 France 5

Ce documentaire de La case du siècle s’ouvre sur des images de liesse, à la Libération en août 44. Il évoque aussi la stratégie de communication déployée par les Etats-Unis pour couvrir l’opération. Parmi les photographes dépêchés sur le terrain, Robert Capa y signa l’un de ses célèbres clichés, La Tondue de Chartres. Car l’été 44 est aussi celui d’un déferlement de vengeance. De terribles images d’archives témoignent d’une soif de catharsis via une épuration sauvage, par le biais de femmes exhibées et tondues en public, parfois marquées au fer rouge, pour soupçon de « collaboration horizontale ». L’historien Fabrice Virgili, auteur de La France virile, analyse le protocole de ces violences organisées, se focalisant sur le corps de ces femmes comme symbole simultané d’érotisation et de destruction. 20 000 d’entre elles auraient subi ce traitement en France. Le documentaire s’attarde ensuite sur le parcours de la famille Touseau, dans les pas du cliché de Capa, qui mettait en scène la jeune Simone, âgée alors d’à peine 22 ans, couvant du regard son nourrisson, né d’une union avec un soldat allemand. Réalisé par Patrick Cabouat, le documentaire a été primé au festival de Luchon.

Les défis d’une autre agriculture dimanche à 23h10 Arte

La chimie a montré ses limites : infertilité des sols, pollution des eaux aux nitrates, maladies liées aux pesticides, disparition de la biodiversité… Les scientifiques craignent des conséquences irréversibles, en même temps que l’explosion du prix des aliments sous 5 à 10 ans. Pendant 1 an, les réalisatrices Tatjana Mischke et Caroline Nokel ont accompagné scientifiques, politiciens et agriculteurs, en France et en Allemagne, pour démontrer qu’un changement est possible. Dans la Forêt Noire, on suit le parcours d’un agriculteur en pleine reconversion bio, au cœur de son exploitation familiale. En Normandie, une ferme d’un genre nouveau a étonné les scientifiques du monde entier, par son modèle de permaculture prônant des valeurs durables pour l’environnement, économiquement viables et socialement équitables. On passe aussi par les bancs du parlement européen, pour étudier la répartition des subventions, dont la réorientation pourrait constituer une incitation à la reconversion. Didactique, dans son ton comme sa forme, le documentaire a le mérite de révéler un véritable pan d’espoir.

Séropositifs, le virus de l’exclusion mardi à 20h50 France 5

La réalisatrice Laurence Delleur donne à voir la manière dont le traitement – physique comme moral – des individus séropositifs a évolué à travers les décennies. De nombreux témoins, d’âges, de genres, et de classes sociales différentes, témoignent de leur vie au quotidien. Ceux qui ont survécu « aux années noires » évoquent la double peine qui a parfois jalonné leur parcours : la froideur du corps médical, le rejet des proches, la perte d’un emploi… Certains ont fait le choix de garder le silence sur leur maladie pendant plus de 10 ans. Même si les avancées médicamenteuses, depuis l’arrivée de la trithérapie en 1993, ont considérablement atténué les effets de la maladie, les séropositifs font toujours aussi peur. Un micro trottoir fait preuve d’une méconnaissance encore aberrante sur les modes de transmission, tandis qu’une simple prise de rendez-vous avec un dentiste s’avère un vrai chemin de croix… Des services de la maternité à ceux de la thanatopraxie, les séropositifs restent aujourd’hui stigmatisés.

Opéra académie mardi à 23h40 France 2

La Maison Opéra de Paris fête cette année ses 350 ans. À cette occasion, Carole Grigy a posé ses caméras dans les coulisses, pour y suivre les talents de demain : âgés de 20 à 30 ans, les apprentis en résidence à l’Académie de l’Opéra de Paris y suivent trois années de formation, pour espérer y poursuivre une carrière. D’origines variées – corse, polonaise, russe, égyptienne… – ils confient leur passion de la musique, la naissance de leur vocation leurs doutes et aspirations… Durant leur apprentissage, trois concerts clés, qui décideront de leur avenir, de la scène de l’Opéra Bastille à celle du Palais Garnier.

Daraya, la bibliothèque sous les bombes mardi à 1h40 France 5

Dès 2012, une bande d’amis fait le pari insensé de construire une bibliothèque à Daraya, ville syrienne assiégée par le régime de Damas. Avec des livres récupérés dans les ruines et les immeubles désertés, ils recréent une petite bulle de culture, de résistance et d’espoir, et documentent l’aventure en filmant l’avancée des travaux, comme celle de leur amitié. Âgés d’à peine 20 ans à l’époque, ils sont aujourd’hui séparés, pour certains réfugiés en Turquie, et tentent de faire vivre leur idéal, en maintenant un lien à distance. Un camion bibliothèque témoigne de cette aventure, dans la ville d’Idlib.

Pigalle mercredi à 22h55 Arte

Chaud, sale et humide, c’est un album des Wampas, dont on aperçoit ici quelques images d’archives de concert. Ce sont aussi les adjectifs employés par le réalisateur David Dufresne pour qualifier le Pigalle de son adolescence, dans les années 80. Trente ans après, pour retrouver la fougue disparue de son quartier, il pose dans les rues du 18e arrondissement parisien un camion bleu, proposant aux passants des films, photos, magazines et cartes postales d’époque… Et autant d’acteurs clés de la décennie qui viennent égrainer leurs souvenirs. Parmi eux, l’ex-patron du New Moon (auquel David Dufresne a consacré un livre en 2017 : New Moon, Café de nuit joyeux), mais aussi d’anciennes hôtesses, rabatteurs, DJ… Le réalisateur, qui tient actuellement le compte des violences policières envers les gilets jaunes, clôt ainsi son triptyque de documentaires dédié à « l’introspection urbaine », après Prison Valley (consacré à la ville-prison de Canon City) et Fort McMoney (sur le pétrole de Fort McMurray).

La seconde vie des églises jeudi à 16h30 France 5

Sur Le Bon Coin, une annonce a fait grand bruit : « à vendre à Saint-Quentin près de Paris, église de 1 000m², pour 200 000 euros », soit 200 euros le m² ! Jean-Christophe Chatton s’intéresse à un phénomène étonnant : devant la désertion des lieux de culte (43 000 églises et chapelles sur le territoire) par les fidèles, et le l’immense coût d’entretien de tels bâtiments, une quinzaine d’édifices religieux est à vendre chaque année en France. De Tourcoing à Nantes en passant par Granville, le documentaire suit plusieurs exemples de reconversion – hôtels, showroom, école de design, atelier culturel, appartement… Auprès de Patrice Besse, spécialiste de l’immobilier atypique, le réalisateur effectue un point très précis sur l’investissement requis, et les difficultés rencontrées : électricité, éclairages, chauffage…

Et aussi…

Echappées belles : Nice, l’art de la fête samedi à 20h50 France 5
Joséphine Baker, première icône noire dimanche à 17h35 Arte
Rembob’Ina : Les dossiers de l’écran, Pétain dimanche à 21h LCP
AVC, le temps est compté dimanche à 23h30 France 5
Thalassa : Camargue, Venise, les peuples des lagunes lundi à 21h France 3
Algérie, la drôle de paix mardi à 20h30 LCP
Enfance volée, chronique d’un déni jeudi à 20h30 LCP
Mayotte, l’enfance en danger jeudi à 20h55 France Ô

JULIE BORDENAVE
Mars 2019