Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

Les conseils TV de Zibeline Hebdo n°24-25

Petit écran 24-25

• 2 mars 2019⇒15 mars 2019 •
Les conseils TV de Zibeline Hebdo n°24-25 - Zibeline

Les films à ne pas louper :

Coco avant Chanel d’Anne Fontaine dimanche 3 mars à 20h50 Arte
Gilda de Charles Vidor lundi 4 mars à 20h55 Arte
La dame de Shanghai d’Orson Welles lundi 4 mars à 22h40 Arte
Les chevaliers de la table ronde de Richard Thorpe lundi 4 mars à 0h00 France 5
Fleur du désert de Sherry Hormann mercredi 6 mars à 20h55 Arte
À l’Est d’Eden d’Elia Kazan dimanche 10 mars à 20h50 Arte
Timbuktu d’Abderrahmane Sissako lundi 11 mars à 21h TV5Monde
La vie domestique d’Isabelle Czajka mercredi 13 mars à 20h50 Arte
Will Hunting de Gus Van Sant jeudi 14 mars à 20h50 Paris Première

Femmes du chaos vénézuélien samedi 2 mars à 10h30 LCP

En 2017, Margarita Cadenas suivait le quotidien de cinq femmes vénézuéliennes, issues de milieux sociaux et de générations différentes – Kim, infirmière ; Maria José, community manager ; Eva, chômeuse ; Luisa, commissaire de police à la retraite ; Olga, dont le fils a été abattu par un commando OLP (Opération de Libération du Peuple). Chacune y témoignait de la réalité chaotique que le pays connait depuis les crises économiques de 2014 et 2017. Entre violences et pénuries alimentaires, le quotidien devenait alors une question de survie, poussant à l’exil de nombreux habitants. De l’aveu de sa réalisatrice, vivant en France, il s’agissait de filmer la réalité d’une « une population en dépression », dont la situation n’a fait qu’empirer depuis.

Le procès d’Auschwitz, la fin du silence dimanche 3 mars à 22h35 France 5

Le documentaire de Barbara Necek retrace un procès historique : dix-huit ans après la fin de la Deuxième Guerre mondiale, les crimes commis au camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz étaient exposés aux yeux de l’Humanité. À l’issue de quatre ans d’enquête, une vingtaine d’anciens SS étaient jugés à Francfort en décembre 1963. Les archives ayant servi à la réalisation du documentaire – interviews des derniers témoins de l’époque, images d’archives, extraits sonores des séances d’audition – sont classées au patrimoine immatériel de l’Unesco depuis octobre 2017.

Religieuses abusées, l’autre scandale de l’église mardi 5 mars à 20h50 Arte

À l’occasion de la Journée internationale des femmes du 8 mars, Arte consacre une soirée Thema à la condition des femmes. À 20h50, gros plan sur un scandale encore méconnu : celui des sœurs agressées sexuellement par des hommes d’église. Si la parole des victimes de prêtres pédophiles commence à se délier, un tabou enserre encore les abus concernant les religieuses. Dès 1990, un rapport mené par deux missionnaires dans 23 pays de 4 continents, avait été transmis au Vatican, resté sans effet. Dix ans plus tard, le journal américain The National Catholic Reporter entérinait ces révélations, suivi par le parlement européen. Mais aucun pape ne s’est encore saisi du dossier. Marie-Pierre Raimbault et Éric Quintin récoltent la parole de mères supérieures, d’hommes d’église et responsables religieux sur le sujet. Après la rediffusion du documentaire Esclaves de Daech à 22h40, puis un portrait de Golda Meir, premier ministre à 23h40, le documentaire Débuts derrière les barreaux, nous emmène à 0h05 dans la maison d’arrêt de Homiel, en Biélorussie. Primo-délinquantes, douze femmes incarcérées y font l’expérience de la prison en même temps que celle du théâtre. Mêlant des séances de répétitions à des extraits filmés par les caméras de vidéosurveillance, la réalisatrice Anastasiya Miroshnitshenko évoque la réalité de ces femmes privées de liberté, qui réapprivoisent une certaine intimité dans la préparation d’une pièce de théâtre à présenter devant leurs familles au grand théâtre de la ville.

On nous appelait Beurettes mardi 5 mars à 23h10 France 2

Après son documentaire Nos mères les daronnes (2015), Bouchera Azzouz revient dans son quartier natal pour brosser un portrait sensible de la Cité de l’Amitié à Bobigny. Dans les années 70 au cœur de cette banlieue rouge, le vivre ensemble ne se proclame pas : il s’éprouve au quotidien, dans un métissage culturel et social assumé. Cœur de ralliement : les centres de loisirs, qui fermeront après la crise économique. Le début des années 80 voit la mise en place de l’« aide au retour » pour les immigrés et l’éclosion des banlieues pavillonnaires, modifiant le visage des cités. La problématique de la double appartenance est alors renforcée chez les jeunes filles, prise dans un étau entre racisme et intégrisme. Fugue et drogue constituent parfois la seule échappatoire pour échapper aux mariages arrangés. Le documentaire s’achève sur l’avènement du mouvement Ni putes ni soumises en 2002, qui ouvrit une nouvelle voie pour les générations suivantes. Un vrai parcours de vie, vu par les yeux de plusieurs femmes issus de cette première génération de femmes nées en France de parents maghrébins.

Viva la vulva mercredi 6 mars à 23h Arte

On la nomme peu, on la confond parfois avec le vagin : il est temps de se réconcilier avec la vulve ! Avec une pertinence non dénuée d’humour, Gabi Schweiger croise les paroles de plusieurs intervenantes, pour un gros plan sur la vulve. Son documentaire met en avant la méconnaissance de cet organe sexuel féminin, qui inspira souvent la terreur à travers les âges, recouvrant à la fois l’enfantement et le désir. De commentaires d’œuvres anciennes aux mutilations plus ou moins consenties  – la nymphoplastie (opération des petites lèvres), l’excision… -, l’enquête se clôt sur l’évocation des dérives induites sur les comportements intimes par le porno. À compléter par la lecture du livre Les joies d’en bas, de Nina Brochmann et Ellen Stokken Dahl, paru en 2018 chez Actes Sud.

Dans la tête d’un flic jeudi 7 mars à 20h30 LCP

Des manifestations d’amour post Charlie à la défiance actuelle, les Français entretiennent ces dernières années un rapport très ambivalent à leur police. Réalisé par François Chilowicz en 2017, ce documentaire donne la parole à sept gardiens de la paix, qui se confient de manière anonyme. Dans un contexte déjà daté (à la fin de l’année 2016, les policiers manifestaient, outrepassant leur devoir de réserve), ces policiers de terrain racontent leur perte de repères, au profit d’une politique du chiffre vidant de sens la mission qu’ils se sont assignée, la suppression de la police de proximité par Nicolas Sarkozy ayant entraîné la négation de leur rôle social. Pour actualiser le propos, le documentaire est suivi d’un débat animé par Jean-Pierre Gratien.

Centrales nucléaires : démantèlement impossible ? jeudi 7 mars à 0h30 LCP

Que signifie réellement le démantèlement des centrales nucléaires ? Comme le souligne le physicien Jean-Louis Basdevant, il ne s’agit pas seulement de déconstruire, mais de résoudre des questions à ce jour encore insolubles : contamination potentielle des travailleurs, stockage de pièces dangereuses, tels que matériel irradié intégré dans les réacteurs, liquides radioactifs… Bernard Nicolas étudiait en 2013 cette réalité, en posant sa caméra en France et en Allemagne. À noter qu’il a depuis complété son propos, avec le récent Nucléaire la fin d’un mythe, réalisé en 2018.

Super cochon mercredi 13 mars à 19h Arte

Partageant 95% de son ADN avec l’homme, le cochon est plus proche de nous qu’on ne pourrait le penser. Mal considéré à travers les âges, il ornait pourtant il y a déjà 35 000 ans les parois de grottes indonésiennes ! Matt Hamilton égraine les pouvoirs méconnus de cet animal : groin doté d’une acuité olfactive très fine, grande intelligence, bonne mémoire, facultés d’adaptation, vie en communauté, hiérarchie sociale, conscience de soi… Où l’on découvre aussi que le porcidé, l’un des mammifères les plus répandus dans le monde, recouvre de multiples incarnations, du porc domestique au sanglier sauvage, en passant par le cochon laineux en Sibérie, le phacochère en Ouganda, le pécari en Arizona, le babiroussa en Indonésie… Dans les eaux cristallines des Bahamas, ils ont même colonisé une île déserte, seuls survivants du naufrage présumé d’un bateau pirate !

Et aussi…

Échappées belles, navigation sur le Canal du Midi samedi 2 mars à 20h50 France 5
Modigliani, Soutine, derniers bohèmes de Montparnasse samedi 2 mars à 22h25 France 5
Des huiles pas si végétales dimanche 3 mars à 16h35 France 5
Restaurants, suivez le guide dimanche 3 mars à 21h45 France 5
Les guerres de Coco Chanel dimanche 3 mars à 22h40 Arte
Sexisme en politique, un mal dominant dimanche 3 mars à 0h40 France 5
Flâneries dans les Balkans à partir du lundi 4 mars 19h Arte
Le Paris des grands magasins lundi 4 mars à 01h40 France 5
La petite histoire des super héros mercredi 6 mars à 22h25 France 4
Un Américain  nommé Kazan dimanche 10 mars à 22h40 Arte
Terrorisme, action d’état mardi 12 mars, 20h50 Arte
Le nouveau sarcophage de Tchernobyl jeudi 14 mars à 15h40 TV5Monde

JULIE BORDENAVE
Février 2019