Le Festival cinématographique d’automne de Gardanne fête ses 30 ans

Passions d’automne

• 19 octobre 2018⇒28 octobre 2018 •
Le Festival cinématographique d’automne de Gardanne fête ses 30 ans  - Zibeline

Pour les 30 ans du Festival cinématographique d’automne de Gardanne, 30 films en avant-première, des incursions dans les univers de Stefano Savona et Emmanuel Gras, et un focus sur les personnages de journalistes au cinéma

Cet évènement « populaire et cinéphile », qui marque l’entrée de l’automne gardannais, propose un florilège éclectique de bijoux du cinéma. Tout un monde, passé au filtre du regard des cinéastes, s’invite sur les écrans du Cinéma 3Casino, à travers 55 films qui arpentent les problématiques d’hier et d’aujourd’hui. Toute une poétique se décline ici, qui toujours noue au sens une démarche esthétique.

Cette année, une place de choix est réservée au genre du documentaire. Le grand documentariste dont les prix ne se comptent plus en Italie et dans le monde, Stefano Savona, installé à Paris, archéologue et anthropologue dont on a applaudi Primavera in Kurdistan, Piombo Fuso, viendra avec trois films, Palazzo delle Aquile, sélection ACID Cannes 2011, Tahrir, Place de la Libération (2011), et le film d’animation Samouni Road, son dernier opus (Quinzaine des réalisateurs, Cannes 2018, sur les écrans le 7 novembre), qu’il présentera tout au long de l’après-midi du samedi 20 octobre. Quittant les démêlés de Palerme où des sans-abris délogent les politiciens de la mairie, la place Tahrir du Caire et les élans révolutionnaires réprimés dans le sang, et la périphérie rurale de la ville de Gaza où l’on tente de reconstruire et de cultiver les maisons, les terres et les mémoires, on retourne dans un passé un peu plus lointain, avec l’évocation de la lutte contre l’apartheid et Le procès contre Mandela et les autres de Nicolas Champeaux et Gilles Porte (présence sous réserve) : travail considérable sur les archives sonores et les audiences récemment exhumées. Autres rencontres, celle de Fabienne Godet à propos de Nos vies sont formidables, fiction proche du documentaire, née d’un travail de recherche de plus de deux ans auprès des Narcotiques Anonymes et d’une communauté thérapeutique. Premier long métrage de David Roux, L’ordre des médecins donne à repenser les relations entre les devoirs professionnels et les exigences de l’intime. On aura aussi le privilège de rencontrer le réalisateur Mikhaël Hers pour Amanda, Marie-Jeanne Coutagne (philosophe) et Cathie Lipszyc (Amnsesty International) pour Fortuna de Germinal Roaux. Un air d’affranchissement soufflera sur le festival avec Tout ce qui me reste de la révolution en ouverture avec la venue de la réalisatrice Judith Davis et le comédien Malik Zidi (sous réserve), ou avec (toujours en avant-première) En liberté ! de Pierre Salvadori.

Les rencontres se poursuivent avec Emmanuel Gras, désormais familier du festival, qui se voit confier une Carte Blanche et partage ses coups de cœur, « pépites lumineuses ». Le cinéaste dont on avait salué les superbes documentaires Makala et Bovines (ou la vraie vie des vaches), commentera Oslo, 31 août de Joachim Trier, La vallée de Barbet Schroeder et Fata Morgana de Werner Herzog. Crise existentielle, quête de soi, expérience pure de cinéma s’articulent avec une puissante poésie.

Un corpus de 13 longs-métrages abordera le thème de l’image du journaliste au cinéma, où se croiseront La Dolce Vita de Fellini, Les hommes du président de Pakula, Close up de Abbas Kiarostami

Le jeune public est particulièrement gâté avec sept films, dont trois en avant-première, comme Miraï, ma petite sœur de Mamoru Hosoda. Comme à l’accoutumée, le festival distribuera ses récompenses, le Prix du Public, pour lequel il faut penser à remplir à l’issue de chaque séance le bulletin remis à l’entrée ; le Prix Régine Juin sera décerné par un Jury Jeune, composé de sept jeunes gardannais. Enfin, comme de coutume, le film projeté en clôture restera un mystère jusqu’au bout… Décidément, le septième art se plaît à Gardanne !

MARYVONNE COLOMBANI
Octobre 2018

Festival cinématographique d’automne de Gardanne
19 au 28 octobre
Cinéma 3Casino, Gardanne

Photo : Samouni Road, de Stefano Savona © Jour2Fête


Cinéma 3 Casino
11 Cours Forbin
13120 Gardanne
04 42 51 44 93
http://www.cinema-gardanne.com