6e édition d'In Situ – Patrimoine et art contemporain, du 17 juin au 17 septembre, en région Occitanie et au-delà

Passé contemporain

• 17 juin 2017⇒17 septembre 2017 •
6e édition d'In Situ – Patrimoine et art contemporain, du 17 juin au 17 septembre, en région Occitanie et au-delà - Zibeline

Pour sa 6ème édition, In Situ élargit le spectre. Soutenue depuis 2012 par la Région Languedoc-Roussillon, la manifestation s’étend au territoire de la nouvelle Région Occitanie / Pyrénées – Méditerranée. Chaque été, l’association Le Passe Muraille (Montpellier), qui depuis 20 ans œuvre à sensibiliser les publics au paysage et au bâti, confie à Marie-Caroline Allaire-Matte le commissariat général de cette exposition multi sites, et instaure un dialogue itinérant entre Patrimoine et art contemporain.

Parfois, la communication est un peu ardue, et des médiateurs sont présents sur chacun des lieux pour traduire, introduire, suggérer une façon d’appréhender les propositions artistiques. Cette année, 11 sites seront investis par 10 artistes, dans 4 départements, et avec 6 créations inédites produites pour et dans le lieu même de leur installation –In Situ, donc.

Chaque fois, la rencontre entre les pierres chargées d’un passé –religieux, économique, politique– et les œuvres –souvent très conceptuelles– des artistes contemporains produit un questionnement riche en sensations et découvertes. Il s’agit ici à la fois d’exacerber le contraste et de gommer une certaine propension à pousser des hauts cris d’accusation d’iconoclastie. Les deux mondes s’interpénètrent d’autant mieux que la réflexion et l’investissement des artistes et commissaires (Emmanuel Latreille, directeur du FRAC Languedoc-Roussillon, et Christa Vyvey, commissaire d’exposition, sont associés à cette manifestation pour deux des lieux investis) se font en harmonie avec les implications esthétiques et mentales qui ne manquent pas d’en découler.

Quels lieux patrimoniaux (tous classés ou inscrits à l’inventaire des Monuments historiques) se verront ainsi pénétrés par le contemporain ? Quels artistes apporteront leur(s) histoire(s) à celle que l’on vient écouter dans nos visites touristiques estivales ? On pourra suivre 4 circuits pensés pour orienter le public depuis les sites les plus connus aux plus secrets.

Dans l’Hérault, l’abbaye de Gellone à Saint-Guilhem-le-Désert, accueillera dans son musée lapidaire une imposante sculpture en bois et polyester de Nick Ervinck. Le château de Baulx à Saint-Jean-de-Buèges, verra son donjon surmonté d’un étendard de Dominique Gauthier (réalisation in situ). Et l’hôtel Flottes de Sébasan à Pézenas sera habité par une installation en volumes faite de tôle pliée et thermolaquée de Suzy Lelièvre (réalisation in situ).

Dans l’Aude, deux installations à Narbonne : dans le palais des Archevêques, des peintures de Claude Viallat, et dans l’abbaye de Fontfroide, une sculpture de grand format (un bronze à patine blanche) de Jaume Plensa. A Lagrasse, le dortoir de l’abbaye accueillera une installation de Christian Jaccard (réalisation in situ). Rainer Gross investira le château et les remparts de la cité de Carcassonne, avec une installation sculpturale (réalisation in situ). À Decazeville dans l’Aveyron, deux installations sonores réalisées in situ (Emma Dusong et Arno Fabre). En Ariège enfin, le château de Foix accueillera en extérieur une grande sculpture en polyester de Nick Ervinck, et l’abbaye de Combelongue à Rimont se parera d’un hibou vidéo de Bertrand Gadenne.

ANNA ZISMAN
Juin 2017

In Situ – Patrimoine et art contemporain

17 juin au 17 septembre
patrimoineetartcontemporain.com

Photo : © Nick Ervinck, APSAADU Château de Foix

Légende : Nick Ervinck APSAADU, 2012-2013 Polyester 300 x 180 x 120 cm Courtesy de l’artiste