Toutes les semaines, la chronique d'un cinéfils sur WRZ!

Par La Fenêtre – (58) – « No land’s song » de Ayat Najafi

Toutes les semaines, la chronique d'un cinéfils sur WRZ! - Zibeline

Depuis l’instauration de la république islamique en Iran en 1979, il est interdit aux femmes de chanter en solo devant un public d’hommes, car, apprend-on dans le film, de la bouche d’un religieux, si la voix d’une femme dépasse une certaine fréquence, elle excite sexuellement les hommes, ce qui n’est pas honorable. Par contre, nous dit un autre homme de Dieu, il peut y avoir une femme soliste sur scène, accompagnée d’autres femmes, qui font semblant de chanter! Sara Najafi, la soeur du cinéaste n’en démordra pas, et, filmée par son frère pendant 2 ans et demi, va remuer ciel et terre pour monter un concert à Téhéran de chanteuses solos, auquel vont être associées notamment les chanteuses Jeanne CherhalElise Caron et Emel Mathlouthi.

Par Bernard Favier

Mars 2016

Lire aussi l’article de Zibeline ici

Photo: image du film -c- jour2fête