Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

Toutes les semaines la chronique d'un cinéfils sur WRZ !

Par La Fenêtre – (194) – « Tremblements » de Jayro Bustamante

Toutes les semaines la chronique d'un cinéfils sur WRZ !    - Zibeline

Guatémaltèque et français, après un ours d’argent en 2015 au festival de Berlin, Jayro Bustamante réalise un film qui n’y va pas par quatre chemins, et rentre dans le chou  de l’homophobie quasi générale sévissant au Guatemala, état qui ne criminalise pourtant pas l’homosexualité. Dans une esthétique années 70, un scénario cadenassé où toutes les cases utiles à la démonstration de l’homophobie sont cochées : perte du boulot, abandon du logis familial, non-visite des enfants liée à la confusion entre homophobie et pédophilie. Et appel à la religion pour exorciser le pêcheur… Un film plombé par une noirceur et un esprit de sérieux hyper-carré.

La brève est consacré à la sortie de « Le livre d’images » de Jean-Luc Godard.

Bernard Favier
Mai 2019

Photo : -c- memento films