Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

Toutes les semaines la chronique d'un cinéfils sur WRZ !

Par La Fenêtre – (185) – « Les Éternels » de Jia Zhang-Ke

Toutes les semaines la chronique d'un cinéfils sur WRZ !    - Zibeline

Dès son premier long-métrage en 1997, à 27 ans, Jia Zhang-Ke sonde la société chinoise et décrit les bouleversements provoqués par les transformations d’une Chine devenue un chantier permanent. Ouverture « à la hongkongaise », puis road-movie introspectif aux complaintes sourdes, avec « Les Éternels », le cinéaste s’ouvre au romanesque, et brosse une saga qui s’étire de 2001 à 2018, un portrait de femme soumise, qui va devenir un modèle d’opiniâtreté et de courage dans un monde d’hommes.

Bernard Favier
Mars 2019

Photo: LES ETERNELS © 2018 Xstream Pictures (Beijing) – MK Productions – ARTE France Cinéma