Toutes les semaines la chronique d'un cinéfils sur WRZ !

Par La Fenêtre – (184) – « Grâce à Dieu » de François Ozon

Toutes les semaines la chronique d'un cinéfils sur WRZ !    - Zibeline

Malgré deux recours posés après des tribunaux pour retarder sa sortie, le dernier film de François Ozon est bien sorti dans les salles de cinéma à la date prévue, le 20 février 2019. Si les noms des victimes des actes pédophiles commis par le père Preynat ont été changés par le cinéaste, ceux du cardinal Barbarin, de la secrétaire du diocèse de Lyon: Régine Maire, et du père Preynat sont utilisés tels quels dans ce film de fiction, documenté. « L’Eglise n’est pas chiche en déclarations, mais les actes ne suivent jamais » : c’est face à l’hypocrisie de la hiérarchie ecclésiastique et à son inaction que l’association « La parole libérée » crée par des victimes du père Preynat va se battre, et porter l’affaire en justice. Une histoire que le film de François Ozon raconte en 3 séquences : celle de la révélation de l’affaire, celle du moment de l’action, et celle du mélodrame.

Bernard Favier
Février 2019

Photo: image du film -c- marsdistributions