Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

Toutes les semaines la chronique d'un cinéfils sur WRZ !

Par La Fenêtre – (173) – « Amanda » de Mikael Hers

Toutes les semaines la chronique d'un cinéfils sur WRZ !    - Zibeline

Disparition brutale, réflexion sur la douleur de l’absence et mélancolie constituaient déjà son précédent film « Ce sentiment de l’été » . Avec « Amanda » , 3ème long-métrage de Mikael Hers, on plonge à nouveau dans un scénario de l’absence et de la disparition. Sandrine (Ophélia Kolb) mère célibataire va être tuée dans un attentat terroriste à Paris et Amanda (Isaure Multrier), sa fille, va se retrouver seule avec son oncle David (Vincent Lacoste), grand enfant désemparé par la situation. Le cinéaste, grâce à un dosage minutieux de l’alchimie des sentiments et des humeurs, boucle un film rare, qui bannit le lacrymal au bénéfice de son contraire: la douce musique des larmes.

La brève est consacrée à l’instauration d’une nouvelle distinction pour les César, qui sera décernée par des élèves de Terminale.

Bernard Favier
Novembre 2018

Photo: image du film -c-pyramide films