Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

Toutes les semaines la chronique d'un cinéfils sur WRZ !

Par La Fenêtre – (172) – « Samouni road » de Stefano Savona

Toutes les semaines la chronique d'un cinéfils sur WRZ !    - Zibeline

Après « Plomb durci » (2009) et « Tahrir, place de la libération » (2011), le nouveau film de Stefano Savona, né à Palerme en 1969 et venu au cinéma après un diplôme d’archéologue, est le récit d’un massacre à Gaza, dont la famille Samouni fût la cible, en janvier 2009. Le cinéaste utilise le principe de la carte à gratter, procédé qui s’apparente au dessin animé au fusain du cinéaste William Kentridge, pour maintenir l’aspect documentaire et en préserver la subjectivité et sa part de rêve. Un film qui cherche à affranchir les Samouni du traitement médiatique dont les palestiniens font habituellement l’objet : soit des terroristes, soit des martyrs. En redonnant place à la variété de leurs existences d’hommes, de femmes, d’enfants.

Bernard Favier
Novembre 2018

Photo: image du film -c- jour2fête