Programmation étourdissante au Gymnase, aux Bernardines, au Grand Théâtre de Provence et au Jeu de Paume

Où l’artistique et l’humain se conjuguent

• 20 septembre 2019⇒13 juin 2020 •
Programmation étourdissante au Gymnase, aux Bernardines, au Grand Théâtre de Provence et au Jeu de Paume - Zibeline

103 propositions artistiques pour 303 levers de rideau, Les Théâtres multiplient les possibilités d’aller applaudir les plus belles signatures reconnues nationalement et internationalement et les premiers pas les plus prometteurs. Dominique Bluzet, directeur des quatre structures, précise : « Une production, six créations, quatorze coproductions, une première française, trente et un spectacles « famille », cent soixante-seize mille six-cent cinquante places à vendre durant la saison 2019-2020, hors Festival de Pâques » (qui se déroulera du 4 au 19 octobre 2020). Chaque salle, par sa jauge, sa disposition, permet une grande variété de formes, de l’intimité des Bernardines à l’ampleur du GTP, d’où une offre éclectique à souhait, mais répondant toujours à la même exigence de qualité, tant au niveau du propos que des esthétiques. L’aventure prend aussi une forte dimension humaine, grâce à la volonté permanente de rendre la culture accessible à tous dans les meilleures conditions possibles. Les œuvres théâtrales voyagent dans les EHPAD, suivent des parcours pédagogiques, interviennent dans les hôpitaux, la pratique amateure est développée avec Viva l’Orchestra, 200 musiciens du territoire travaillent toute l’année avec des professionnels pour un grand concert (projet reconduit tous les deux ans)… Cette volonté de proximité avec tous les publics se traduit aussi dans celle de réhabiliter et d’habiter les lieux dans lesquels les théâtres se situent : le Gymnase et les Bernardines investissent le 1er arrondissement de Marseille et tentent de le transformer en nouveau quartier des arts… Par la vertu des spectacles nous serons invités à arpenter le globe, de l’Europe à l’Asie, du continent américain au continent africain. Le rayonnement de la culture sur le territoire passe par là, une programmation tournée vers le monde, des créations, la venue de grands metteurs en scène et de grands artistes, et la mise en place de passerelles avec de grandes institutions nationales comme le Théâtre Vidy-Lausanne, le Théâtre de la Ville, Radio France, le Théâtre du Rond-Point, la MC93 de Bobigny, Les Théâtres travaillant avec Hortense Archambault, directrice de cette dernière structure, sur des créations.

Sept d’un coup !

Sept créations aux théâtres cette saison, dont une première française (qui sera aussi une première pour le GTP qui accueille enfin une pièce de théâtre !), Bajazet. Le metteur en scène Frank Castorf s’empare du texte de Racine, le mêle aux poèmes d’Antonin Artaud, et bouscule avec génie les conventions théâtrales. Aux Bernardines, la metteure en scène Sarah Llorca créera son subtil spectacle coécrit avec le poète syrien Omar Youssef Souleimane, La Terre se révolte (à lire sur journalzibeline.fr). Au Jeu de Paume, Marie Provence et Magali Mougel s’arrêtent auprès des personnes âgées que les médias oublient dans Les Belles de Nuit ; Ami Flammer et Marcel Bozonnet s’inspirent du Testament d’Heilingenstadt de Beethoven dans lequel le musicien, sentant la surdité le gagner fait ses adieux au monde, pour un spectacle bouleversant entre théâtre et musique, Le Testament de Beethoven ; la genèse du Messie de Haendel que narre dans ses écrits Stefan Sweig est portée à la scène par Jan Heiting et son ensemble Ad Fontes, associé à la comédienne Catherine Sparta ; un diptyque cocasse et déjanté réunit Lischen et Frizchen d’Offenbach et Un mari dans la serrure de Frédéric Wachs, pour un Offen…Wachs délirant mis en scène par Romain Gilbert. Enfin, au GTP, Laurence Equilbey, Insula Orchestra et La Fura dels Baus livreront une Pastorale for the planet avec des projections à 360°.

Le « Nouveau rire » en fil rouge

Les saisons seront émaillées de pièces légères (Le Canard à l’orange, Le Prénom), d’artistes comme Patrice Thibaud, Monsieur Fraize, les Faux British, ou Alex Lutz arrivant sur scène avec son cheval… mais aussi une clôture de saison pour la première fois avec un festival Parlez-vous Stand up ?, au Gymnase et aux Bernardines, proposé par Kader Aoun en collaboration avec le théâtre du Rond-Point lors de cinq soirées, avec des artistes confirmés (Mathieu Madenian, Nawell Madani, Agnès Hurstel) et de nouveaux talents.

Migrations

Le théâtre nous interroge aussi sur notre posture face aux problèmes politiques, sociétaux et culturels de notre temps. La pièce de Sarah Llorca, celle de Maëlle Poésy, Sous d’autres cieux, d’après L’Énéide de Virgile, nous parlent d’exil, d’héritage mais aussi de voyage, à la fois déchirure et initiation. La chorégraphie de Serge Aimé Coulibaly, Kirina, opéra dansé sur les peuples en marche, évoque les migrations, les évènements qui les provoquent et les dirigent, et leurs retombées sur les sociétés. Aux épopées universelles se joint l’intime, la perte, la souffrance, mais aussi l’exaltation des découvertes…

Tant de spectacles, tant de pépites à savourer… Que ce soit par hasard ou choix réfléchi, laissons-nous porter par tous ces imaginaires qui disent tant de nous !

MARYVONNE COLOMBANI
Septembre 2019

 

Gymnase, Bernardines, Marseille

GTP, Jeu de Paume, Aix-en-Provence

08 2013 2013 lestheatres.net

 

Photo: Sous d’autres cieux © Jean-Louis Fernandez


Grand Théâtre de Provence
380 Avenue Max Juvénal
13100 Aix-en-Provence
08 2013 2013
http://www.lestheatres.net

Théâtre des Bernardines
17 Boulevard Garibaldi
13001 Marseille
08 2013 2013
http://www.lestheatres.net/


Théâtre du Gymnase
4 rue du Théâtre Français
13001 Marseille
08 2013 2013
http://www.lestheatres.net/


Théâtre du jeu de Paume
17, 21 rue de l’Opéra
13100 Aix-en-Provence
08 2013 2013
http://www.lestheatres.net/