La programmation d'automne au Mucem

Octobre au Mucem

• 8 octobre 2019⇒31 octobre 2019 •
La programmation d'automne au Mucem - Zibeline

Pas de temps mort en automne ! Il y en a pour tous les goûts, tous les jours

L’événement automnal, la grande rétrospective consacrée à Jean Giono, est annoncée le 30 octobre. Pour prendre son mal en patience, on ira à partir du 18 octobre voir le plus modeste et néanmoins attirant Abécédaire sur le thème du Hasard : 26 lettres illustrées par autant d’objets puisés dans les réserves imposantes du Mucem -dés, fer à cheval, main de Fatma…- reliés à des concepts tels que la chance ou le destin. Il est encore temps de visiter Le temps de l’Île (jusqu’au 11 novembre, avec complément possible au Château d’If). Tandis qu’au Centre de Conservation et de Ressources du musée (1 rue Clovis Hugues, Belle de Mai), les curieux peuvent découvrir Derrière nous, jusqu’au 5 janvier. Un travail collectif réalisé par les élèves d’une classe de 5e du collège Louis Armand, à Marseille, auprès du sculpteur portugais Francisco Tropa. À partir d’une sélection disparate d’objets des collections -loupe de dentellière, torche utilisée pour les feux de la Saint-Jean, ou encore fragment de four de fusion- ils ont composé le récit imaginaire d’une société disparue, en se basant sur des méthodes archéologiques. Un projet mené dans le cadre d’Excavating Contemporary Archaeology, programme européen de résidences d’artistes destiné à relier création contemporaine et patrimoine. Cette expérience au long cours leur a permis de réaliser, sous la houlette de Francisco Tropa, leurs propres sérigraphies, lesquelles ont été intégrées à l’exposition.

Ateliers, conférences, journées d’études

Le 5 et le 12 octobre, les Ateliers créatifs du samedi se poursuivent : au jardin du Fort Saint Jean, où les jardiniers du Mucem vous donneront leurs secrets pour régénérer les plantes après la dure période estivale ; dans le hall du J4, auprès de la styliste Lorène Bellamy, adepte de l’upcycling, qui apprendra aux participants à transformer un vieux jean en pochette « façon banane », ou avec Fotokino, pour créer des cartes à jouer à partir d’images issues du riche fonds iconographique du musée.

Du 5 au 13 octobre, c’est la Fête de la Science. Le Mucem reçoit dans ce cadre, le 10 octobre, le CNRS qui célèbre ses 80 ans ! Un événement organisé par la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme, avec toute une journée de rencontres et d’animations. L’occasion notamment de découvrir le Gyptis, cette réplique d’une barque antique, entièrement réalisée avec les techniques des charpentiers grecs. Un bateau cousu main qui sera amarré devant le musée. Le lendemain, les Beaux-Arts de Marseille proposent un séminaire en entrée libre. La philosophe Vanessa Brito interviendra sur la façon dont « les sciences humaines et sociales influencent les potentialités narratives des écritures filmiques et photographiques ». Le 12 octobre, le Loto du Patrimoine mené par Stéphane Bern sera sur la sellette des sciences sociales, à l’occasion d’une journée d’études (également en entrée libre, sur inscription à i2mp@mucem.org), pour une analyse de cette mission patrimoniale controversée. Le 14 octobre, le cycle Le temps des archives reviendra sur l’amitié révolutionnaire entre Cuba et l’Algérie, dans les années 1960. L’occasion d’apprendre qu’Ernesto Che Guevara se rendit à deux reprises à Alger…

Cet automne, pas le temps de souffler : le 17 octobre, rendez-vous est donné par les Éditions du Seuil et Live Magazine pour assister à un « journal vivant », animé en direct par des écrivains et artistes. Et enfin, les 18 et 19 octobre, le Mucem participera à la 4e édition des Journées nationales de l’architecture : au programme, des balades urbaines, un speed dating, et des jeux pour tous les âges avec la Compagnie des rêves urbains.

GAËLLE CLOAREC
Octobre 2019

Photo : Fouillerade, torche utilisée pour les feux de la Saint-Jean, 1964 © Mucem


Mucem
Môle J4
13002 Marseille
04 84 35 13 13
mucem.org