Retour en salles pour le Festival international du film d’Aubagne Music & Cinéma. Avec un rattrapage en ligne pour pallier la jauge réduite

O Saisons, O Aubagne !Vu par Zibeline

• 31 mai 2021⇒5 juin 2021, 7 juin 2021⇒12 juin 2021 •
Retour en salles pour le Festival international du film d’Aubagne Music & Cinéma. Avec un rattrapage en ligne pour pallier la jauge réduite - Zibeline

La 22e édition s’annonce foisonnante avec des rencontres, des invités d’honneur, les traditionnels programmes « Accords en duo », « Ostinato », des Cartes blanches, des Master classes, des compétitions, de quoi ravir, comme chaque année, ceux qui aiment le cinéma et la musique.

Compétition

Le festival commencera le 31 mai à 19h avec la projection de The Lamb de Mario Piredda, l’histoire d’un amour fort entre une fille et son père, ainsi que le portrait d’un territoire brut et pollué, en Sardaigne, où sont testées de nouvelles armes. The Lamb fait partie des 10 longs métrages en compétition. C’est dans la région montagneuse de la Carnie, dans le Frioul, où se cache Calogero, un vendeur de granite sicilien devenu témoin de justice que se passe Paradise de Davide Del Degan. Le Milieu de l’horizon de Delphine Lehericey, adapté du roman homonyme de Roland Buti, nous raconte la fin d’une enfance sous le soleil implacable de l’été 1976. Dans Ladies of Steel de Pamela Tola , trois sœurs du 3e âge décident de prendre la route quand l’une d’elle se rend compte qu’elle a sans doute frappé son mari un peu trop fort avec une poêle à crêpes. Barbara Ott dans Kids Run revient sur un thème déjà abordé dans son court – Sunny, la lutte d’un père pour ses enfants. Tim Dünschede se lance dans le long métrage avec Limbo, un thriller où une jeune inspectrice de police découvre que son mari, héros local tombé au combat, n’était pas le flic intègre qu’elle croyait mais un ripou. Juan Pablo Félix, dans Karnawal, campe un adolescent  entre délinquance et danse dans le Nord de l’Argentine. À Vienne, six histoires d’adolescents sont entremêlées dans Lovecut d’Iliana Estañol et Johanna Lietha. Dans une Casablanca déjantée, Zanka Contact d’Ismaël El Iraki nous fait vivre la passion brûlante de Larsen le rocker et de Rajae l’Amazone des rues. Enfin, Slalom de Charlène Favier fait réfléchir sur les exigences et les contraintes du sport de haut niveau, entrant en écho avec des abus récemment dénoncés.

72 courts métrages sont en compétition, venus de 28 pays sur les 1933 films inscrits dont 839 français : 15 films d’animation, 6 documentaires et 51 fictions, montrant les talents de la jeune génération.

Invité.e.s d’honneur

Le compositeur et interprète Ibrahim Maalouf dont on pourra apprécier le travail  dans le documentaire 9 jours à Raqqa de Xavier de Lausanne et dans le 6e film de Safy Nebbou, Dans les forêts de Sibérie. L’acteur Samir Guesmi qui viendra présenter Ibrahim, son premier long métrage en tant que réalisateur, et échanger sur sa collaboration avec son compositeur, Raphaël Elig. Lolita Ritmanis, fondatrice de l’Alliance for Women Film Compositers, qui sera en direct des États-Unis pour une rencontre en visioconférence.

Et aussi…

Les composit.eurs.rices Florencia Di Concilio avec Calamity, une enfance, Amaury Chabauty avec Teddy des frères Boukherma, ainsi que Delphine Malausséna et Mathieu Lamboley. Le duo Eric et Renaud Barbier, respectivement à la réalisation et à la composition de Petit Pays. Pour Rebecca Zlotowski et Rob, ce sera Grand Central.

Sans oublier les Cartes Blanches à quatre festivals européens, une sélection de courts issus des écoles de cinéma. Et pour finir en beauté, le 5 juin au Comoedia, après le palmarès, vous pourrez assister au ciné-concert de la Master Class de composition musicale pour l’Image sous la direction de la compositrice Florencia Di Concilio. Un beau programme que certains pourront suivre en salles, en jauge réduite bien sûr ! Les autres pourront profiter de l’édition en ligne qui proposera 85% de la programmation.

ANNIE GAVA
Mai 2021

Photo : The Lamb © Matt productions

Music & Cinéma, Festival international du film d’Aubagne
31 mai au 5 juin (en salles)
7 au 12 juin (en ligne)
Cinéma Le Comoedia, Aubagne
festival2021.aubagne-filmfest.fr