Foisonnement créatif au PIC

Ne diabolisons pas la fête !

Directeur du PIC, chef permanent de l’Ensemble Télémaque qu’il a fondé, le compositeur Raoul Lay évoque son travail et les programmations à venir Zibeline : Comment conçoit-on une programmation dans le contexte si particulier que nous connaissons ? Raoul Lay : On a fait un peu comme tout le monde, on a reporté ce qui était reportable. Finalement, la difficulté consiste plutôt à proposer des nouveautés avec tout ce qui va « se refaire ». Le PIC, dès que cela a été possible, a rouvert pour des résidences qui sont [...]

Cet article est reservé aux abonnés


Vous n'êtes pas abonné ? Pour lire le contenu premium de Zibeline :

Abonnez-vous



Déjà abonné ? Connectez-vous