Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

Tous en sons ! Festival musique et théâtre pour jeune public entre Marseille et Aix-en-Provence

Musiques et culottes courtes

• 22 mars 2019⇒31 mars 2019 •
Tous en sons ! Festival musique et théâtre pour jeune public entre Marseille et Aix-en-Provence - Zibeline

Alors que Babel Minots continue jusqu’au 23 mars, un nouveau festival dédié au jeune public, Tous en sons !, débarque à Marseille et Aix.

Avec quinze spectacles pour trente représentations en dix jours, la première édition Tous en sons ! frappe fort. Du classique à l’électro en passant par le jazz, la chanson, la world ou le contemporain, ce sont quelque cinquante artistes exigeants qui vont défiler dans douze lieux de Marseille et d’Aix-en-Provence, proposant à des publics scolaire, amateur et familial leurs œuvres dont certaines conçues pour l’occasion. À l’initiative du festival, Mathilde Rubinstein et Raoul Lay respectivement directrice et directeur artistique sont « convaincus que la musique jeunesse est un nouveau champ de création qui mérite d’être mieux reconnu ». Aldebert, parrain du festival, propose le troisième volet d’Enfantillages, sa série de récitals à succès. Comédie musicale pour voix lyriques de Karin Serres et Yannaël Quenel, Jeanne et la chambre à airs, convoque et chant et théâtre d’ombre. L’ensemble Artifices met en scène et en musique la célébration imaginaire des 60 ans de Bach par trois de ses enfants dans Bon anniversaire ! Johann Sebastian Bach. Marianne Suner et le Vivier Opéra Cité s’inspirent d’un conte de Prévert pour la création Tout cru. C’est en puisant dans l’œuvre de Jean Giono que Benoît Menut a composé Le petit garçon qui avait envie d’espace. Seul en scène, Jean-Baptiste Boussougou livre dans Soulomes son regard sur la modernité de l’Afrique en réinterprétant les musiques populaires du continent. Avec Dansékinou, la Cie L’Arcal aborde la représentation des liens enfant-père, à travers l’histoire d’une petite fille qui connaîtra trois papas. Le Grami (Groupe de Recherche et d’Analyse de la Musique et des Instruments) propose son Histoire probable de la musique électronique sous la forme d’une conférence loufoque et ludique : tout en décortiquant les différents processus sonores et en donnant à écouter des pièces de leur composition, trois « scientifiques » répondent en direct aux questions du public. Nanan !, c’est du jazz comme pour les grands. Mais les chansons écrites et arrangées par Lydie Dupuy et Rémi Ploton proposent aux enfants une approche du jazz douce, ludique et interactive. La dimension participative occupe d’ailleurs une place centrale dans le festival puisque de nombreux ateliers sont proposés notamment dans les crèches, les écoles, les collèges. Au total, 500 élèves sont concernés par les actions de médiation et d’éducation artistique et culturelle. Ces initiatives, ce sont par exemple Pascal Parisot ou Nicolas Lafitte qui, au-delà de venir présenter leurs dernières créations (Mort de rire pour l’un, Musique pas bête pour l’autre), travaillent avec plusieurs classes d’Aix-en-Provence ou de Marseille*. Les jeunes se produiront aussi sur scène avec l’ensemble Télémaque qui va également présenter un ciné-concert contemporain autour du King Kong de 1933. Film culte !

LUDOVIC TOMAS
Mars 2019

*Lire notre interview de Fanny Loste, professeure des écoles à Marseille en classe de primo-arrivants, participant à ce projet.

Tous en sons !
22 au 31 mars
Divers lieux, Aix-en-Provence et Marseille
tousensons.fr

Photo : Aldebert -c- Vincent Capraro