L’Ensemble Musicatreize devient Centre National d'Art Vocal

Musicatreize mue

• 26 juin 2019 •
L’Ensemble Musicatreize devient Centre National d'Art Vocal - Zibeline

L’Ensemble Musicatreize devient Centre National d’Art Vocal : une nouvelle aventure pour son directeur artistique Roland Hayrabedian.

En ouverture de saison, un Cabaret Musicatreize où l’ensemble interprétera des extraits de Dionysos, le vin, le sang d’Alexandros Markeas. Le pianiste Emmanuel Strosser donnera un concert-événement. Passionné de musique de chambre, invité par de nombreux festivals, on a pu l’écouter cet été au festival de La Roque d’Anthéron. Ensuite, Kenkhenou sortir au jour de Zad Moultaka, fresque inspirée d’un récit mythologique égyptien, donnée dans une version plus intime (16 voix) que lors de sa création à l’Abbaye de Silvacane en 2018, où une centaine de choristes avaient été associés à la création. Puis, à l’issue d’une résidence du 3 au 7 février, deux représentations (l’une scolaire, l’autre tout public) de Abraz’ouverts, atypique « petit théâtre de son » rassemblant les deux percussionnistes Jérémie Abt et Bastian Pfefferli. Le mois de mars sera marqué par les rendez-vous de Mars en Baroque et un concert jazz, en collaboration avec le Festival de Chaillol : le quintet de Riccardo Del Fra, contrebassiste et compositeur, « au swing impeccable d’une élégance rare ». Enfin, le 10 avril, un programme associant Schubert et Michel Petrossian avec Amours sidoniennes, pièce pour ensemble vocal masculin, quatre cors et quintette à cordes (2 altos, 2 violoncelles, 1 contrebasse). Une composition qui joue sur le double sens d’une inscription funéraire découverte en Israël sur un site sémitique sidonien : épitaphe poétique… ou un message d’amour codé entre deux amants ?

Du côté de l’Ensemble lui-même, à noter en octobre la sortie du CD Pluie d’or, François-Bernard Mâche dans lequel Musicatreize retrace le parcours à la fois musical, littéraire et archéologique du compositeur, permettant de découvrir l’évolution esthétique d’un des plus grands compositeurs français du XXe siècle. Et la création à l’Auditorium de Lyon, en avril, Douze lettres à Élise, pour 12 voix, piano et accordéon, imaginées à l’occasion du 250ème anniversaire de la naissance de Beethoven.

MARC VOIRY
Septembre 2019

Salle Musicatreize, Marseille
04 91 00 91 31 musicatreize.org

Photographie : Roland Hayrabedian © Guy Vivien

Salle Musicatreize
53 Rue Grignan
13006 Marseille
04 91 00 91 31
musicatreize.org