Focus sur une 2e édition du festival marseillais Míréló, en manque criant de femmes !

Míréló prend ses quartiers à l’hippodrome Borély

• 23 août 2019⇒24 août 2019 •
Focus sur une 2e édition du festival marseillais Míréló, en manque criant de femmes ! - Zibeline

C’est à Pedro Booking, agence parisienne d’accompagnement d’artistes en développement que l’on doit ce jeune festival qui sort Marseille de la torpeur aoûtienne. Rencontre avec Donatien Cras de Belleval, l’un des organisateurs.

Quel constat vous a conduit à créer Míréló ?

On organise des micro-festivals un peu partout en France, comme à Paris, La Rochelle ou Bordeaux. Quand nous avons été invités à Marseille, à l’occasion de Marsatac, on s’est rendu compte qu’il n’y avait pas d’événement un peu « boutique », en plein air et en journée, avec une ambiance familiale et qui mélange pop, musiques électroniques et world. C’était l’occasion pour nous de monter un tel projet.

Par rapport aux autres festivals que vous organisez, quelle est la particularité de Míréló ?

C’est d’abord la ville ! Elle est incroyable. On y sent une ébullition, un dynamisme en ce moment. C’est hyper excitant de monter un projet à Marseille.

Quelques mots sur la programmation ?

Nous avons aussi bien invité le groupe danois de pop électronique Gents ou le DJ producteur norvégien Todd Terje que des acteurs de la scène locale comme Tropicold et D-Mood et des DJ en devenir comme Mézigue. On est très fier d’accueillir le Marseillais Antonin Appaix, rencontré l’année dernière et à qui nous avons proposé de faire un disque. Au niveau des découvertes internationales, il y aura notamment la house de Dan Shake. L’idée est de montrer des artistes émergents et non d’aligner des têtes d’affiche. Nous avons construit une programmation qui rassemble le plus de genres musicaux possibles pour être à l’image de notre génération qui va passer d’un morceau de hip-hop à un de musique électronique en passant par la pop. Le but est de gagner la confiance du public pour qu’il revienne à chaque édition pour le plaisir de la découverte, sans pour autant connaître les artistes.

Entretien réalisé par LUDOVIC TOMAS
Août 2019

mirelofestival.fr

Photo : Antonin Appaix © Andrea Montano

Au programme :

vendredi 23 août
18 h : Tropicold
19 h : Bazr Soundsystem
20 h : Antonin Appaix
21 h : Jazzboy
22 h : Todd Terje
00 h : D-Mood

samedi 24 août
18 h : Camion Bazar
20 h : Lucien & the Kimono Orchestra
21 h : Gents
22 h : Dan Shake
00 h : Mézigue