Instants Vidéo, manifestation protéiforme

Marseille prolonge Les Instants

• 8 novembre 2019⇒1 décembre 2019 •
Instants Vidéo, manifestation protéiforme - Zibeline

S’il est ancré à Marseille, dans ce cœur de la création phocéenne sans cesse en mouvement que représente la Friche de la Belle de Mai, le festival Instants Vidéo s’exporte dans d’autres lieux dédiés aux arts contemporains ou au cinéma, et aussi à Aix-en-Provence (École supérieure d’art), à Milan (Galerie Box) et jusqu’en Éthiopie, pour l’Addis Video Art Festival. Mais il investit également des espaces plus inattendus : la volonté des programmateurs est de « saper les bases des murs grossiers qui divisent les humains en fonction de leur classe sociale ». À Marseille, des expositions seront donc présentées dans des « galeries populaires ». Au Service d’Accueil et de Réinsertion des Adultes (SARA), l’Arménien Ruzan Petrosyan et le collectif Rokateater (Indonésie) présenteront deux œuvres évoquant le déni d’émotion qu’on nous impose sur nos photos d’identité, dans Visages : émotions et identités. François Lejault (Stray Dogs 2) et Christophe Lebon (Camping sauvage) occupent l’Association Départementale pour l’Emploi Intermédiaire (ADPEI), où les Présences humaines sont traquées, jusqu’au point de ne plus représenter que des traces. Et Les chambres sont occupées à l’Hôtel Ryad, tout proche des immeubles effondrés de la rue d’Aubagne, où trois œuvres fantasment sur tout ce qu’il se passe derrière les portes verrouillées de ces lieux de transit.

Instants Vidéo, manifestation protéiforme, se décline en une exposition internationale (La Friche, jusqu’au 1er décembre), et des rencontres internationales (projections, performances) qui se dérouleront du 8 au 10 novembre. C’est à l’inauguration de cet événement que sera projeté, pour la première fois à Marseille (La Friche), Le Livre d’image de Jean-Luc Godard (Palme d’or spéciale 2018), véritable bijou plastique, sommet d’invention poétique et politique. Moment d’exception, puisque le film, à la demande du cinéaste, ne sortira pas en salles, et reste réservé à « ceux qui ont du désir pour cette œuvre ». Il sera précédé d’un court-métrage, Sang Titre, réalisé cette année par le Suisse : une adresse aux Palestiniens.

Les expositions d’installations vidéo présentées à la Friche se déclinent cette année autour des deux thèmes Effondrements / Soulèvements. C’est un voyage dont on ne sort pas indemne, tant les propositions sont fortes et le sujet toujours et encore en essor. À l’image de cet homme, filmé par Grzegorz Stefański (Pologne), attrapé dans cette fraction infime qui précède sa chute (Spill). Instant de grâce, instant fatal.

ANNA ZISMAN
Novembre 2019

Instants Vidéos
Expositions : jusqu’au 1er décembre
Rencontres internationales : 8 au 10 novembre
Divers lieux, Marseille et Aix-en-Provence
instantsvideo.com

Photo : Le livre d’image, Jean-Luc Goadard © Casa Azul Films – Ecran Noir


Librairie de Provence
31 Cours Mirabeau
13100 Aix en Provence
04 42 26 07 23
www.librairie-provence.com


Théâtre du Centaure
Rue Marguerite de Provence
13009 Marseille
04 91 25 38 10
theatreducentaure.com