Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

Reevox-NH : rencontre entre les musiques électroniques et expérimentales à Marseille du 13 au 22 décembre

Mariage de rêve et d’hiver

• 13 décembre 2018⇒22 décembre 2018 •
Reevox-NH : rencontre entre les musiques électroniques et expérimentales à Marseille du 13 au 22 décembre - Zibeline

Les musiques électroniques, improvisées et expérimentales fusionnent pour donner vie à Reevox-NH

En 2016, le Grim (Groupe de recherche et d’improvisation musicales) cofondé par le guitariste Jean-Marc Montera intégrait le GMEM (Centre national de création musicale) de Christian Sébille. De cette absorption nait, cette année, Reevox-NH (pour Nuit d’hiver), fusion des deux manifestations portées initialement par chacune des structures. Pour cette première édition présentée comme un ballon d’essai, les musiques électroniques s’ouvrent donc à celles improvisées et expérimentales. Du jeudi au samedi, étalée sur deux semaines, la programmation fait la part belle à la création internationale.

Performer la musique

En ouverture du festival, What is ours, une rencontre improbable, sur une proposition de la chorégraphe Mathilde Monnier, entre le danseur de step dance -danse traditionnelle irlandaise proche des claquettes- Colin Dunne et le compositeur ErikM. « L’enjeu principal consiste à élaborer un environnement sonore tolérable pour le danseur », explique ce dernier qui clôt avec cette pièce une série de travaux autour de la percussion et des rythmes machiniques.

La deuxième soirée (14 décembre) est conçue comme un parcours d’installations et de performances qui invite le public à déambuler pendant plusieurs heures dans les différents espaces du Frac (Fonds régional d’art contemporain). L’artiste israélienne Maya Dunietz propose une expérience physique complète à travers un paysage sonore qui explore l’univers de la pulsation par un phénomène psychoacoustique. Avec sa création T.O.C., Lucien Gaudion avec ses haut-parleurs éventrés revient à un archaïsme low-tech, entre paléo-techno et musique électroacoustique d’avant-garde. Le compositeur marseillais présente également deux autres œuvres : Sama’ et Ballast. Enfin, le berlinois Rashad Becker, considéré comme l’un des plus imminents artistes de musiques électroniques actuel, offrira son nouveau live.

Marseille, le ciel, l’Italie

Fruit d’un partenariat avec la Biennale des Imaginaires Numériques (Chroniques) et le Cabaret Aléatoire, la soirée du premier samedi va demander de l’endurance avec une programmation au format XXL, de 18 à 4 heures du matin, répartie dans cinq lieux de la Friche Belle de Mai. Parmi la multitude de propositions que nous pouvons énumérer ici, Continuum, une installation co-imaginée par la plasticienne Félicie d’Estienne d’Orves et la compositrice Eliane Radigue qui nous suggère un coucher de soleil tel que l’on pourrait l’observer sur la planète Mars.

À noter également, SpaceTime helix, performance de l’Italienne Michela Pelusio : une hélice dont le mouvement circulaire continu transforme l’objet en une sculpture vivante autour de laquelle le public pourra se déplacer. La deuxième partie de soirée est consacrée aux « musiques intelligentes à danser », selon les mots de Pierre-Alain Etchegaray, programmateur du Cabaret Aléatoire qui invite trois artistes internationaux : Dopplereffekt (États-Unis) et Sleeparchive (Allemagne) pour deux lives et Randomer (Grande-Bretagne) pour un DJ set.

Le week-end suivant débutera par une célébration de l’Italie innovante avec la venue de l’ensemble Curva Minore Piccolo, trio acoustique typiquement sicilien du contrebassiste Lelio Giannetto puis de My Cat is an Alien, duo qui fabrique et électrifie ses propres instruments et qui sera rejoint pour l’occasion par Jean-Marc Montera. Pas moins de quatre concerts sont prévus dans la dernière ligne droite. La rencontre étonnante entre les anches (saxophones, clarinettes) de Peter Brötzmann et la pedal stell guitar de Heather Leigh précède l’univers inclassable de Felix Kubin. Final en beauté autour du batteur et percussionniste Tony Buck pour un concert partagé avec le Marseille Labo Band, collectif dirigé par l’incontournable Jean-Marc Montera.

LUDOVIC TOMAS
Novembre 2018

Reevox-NH
13 au 22 décembre
La Friche, Montévidéo, Frac Paca, Marseille
04 96 20 60 16 gmem.org11

Photo : Marseille Labo Band c Pierre Gondard


FRAC PACA
20 Boulevard de Dunkerque
13002 Marseille
04 91 91 27 55
http://www.fracpaca.org/


La Friche
41 rue Jobin
13003 Marseille
04 95 04 95 95
http://www.lafriche.org/


Montévidéo
3 Impasse Montévidéo
13006 Marseille
04 91 37 97 35
http://www.montevideo-marseille.com/