La Folle histoire des arts de la Rue revient en force pour MP2013

Mai en folie !

Vérifier les jours off sur la période
La Folle histoire des arts de la Rue revient en force pour MP2013 - Zibeline

La Folle histoire des Arts de la Rue a commencé en 2008, année de la désignation de la Capitale européenne ; ce qui instaure d’emblée un lien entre MP2013 et les Arts de la Rue. Cette 4e édition élargit le territoire et le nombre des interventions pour un budget total de 2,5M d’€, apporté à 40% par MP 2013 et 33% par le Conseil Général 13. Soit une cinquantaine de spectacles programmés par Karwan, des compagnies d’Europe et de Méditerranée, 46% de compagnies locales, 11 créations dont 4 in situ, plus de 200 artistes, et près de 300 bénévoles dans 6 villes dont Marseille, durant 18 jours. De quoi mettre animer le département !

Un spectacle tout feu tout flamme ouvre les festivités à Marseille les 3 et 4 mai : la Cie Carabosse va déployer une stupéfiante scénographie sur le plan d’eau du Vieux-Port avec quelques 6000 pots de terre enflammés et un ponton à l’emplacement du mythique Pont transbordeur. Puis, les 10 et 11 mai, deux créations : la Cie Motion house et son ballet de tractopelles sur la plage du Prado, le BNM avec Sport Fiction sur l’Esplanade St Charles (voir p 46). Le 17 mai, le Théâtre de l’Unité présentera un spectacle culinaire et amoureux au sein de l’entreprise Descours & Cabaud, puis Moteurs ! à La Cité des Arts de la Rue offrira une nuit effervescente de créations collectives avec la complicité des entreprises de la zone d’activités Arnavant.

Lambesc et Marignane accueilleront la Cie Thé à la Rue et le Danse Théâtre Minimi de Finlande ; Charleval découvrira Les 3 Mousquetaires de la Cie suisse Les batteurs de pavés, spécialisée dans la revisitation des grands classiques ; Port-Saint-Louis suivra l’errance curieuse de la Cie grecque Eekuipoiz, La faim des apôtres d’Ilotopie et La collection des six pièces chorégraphiques de la Cie Pernette, également présentée à AureilleNo Tunes International reprendra ses émouvantes digressions.

Explosion finale avec Dream City-Voyage à l’Estaque par l’Art Rue de Tunisie dont les créations permettront de découvrir des lieux insoupçonnés et d’apprécier le talent courageux des artistes tunisiens plongés dans une société instable. Enfin les 19 et 20 mai deux spectacles de clôture : Générik Vapeur présente Waterlitz et son totem de métal de 19 mètres (voir ci-contre), et Artonik proposera de changer de peau et de couleur dans l’allégresse sur le Bd de Paris !

Sachez que vous pourrez durant ces manifestations visiter le Porte-Folie, camion-expo tout rouge qui déambulera sur les différents lieux avec vidéos, témoignages sur l’histoire de cette Folle Histoire. Et que toutes les manifestations sont gratuites !

CHRIS BOURGUE
Avril 2013

La Folle histoire des arts de la Rue

du 3 au 20 mai

Département des BdR

www.follehistoire.fr