Saison de haute volée pour l'Opéra Grand Avignon

L’Opéra Grand Avignon sur le pont !

Saison de haute volée pour l'Opéra Grand Avignon - Zibeline

La direction de l’Opéra Grand Avignon, avec à sa tête Raymond Duffaut, s’est mise sur son 31 pour concocter une saison de haute volée. Entre concerts symphoniques, au rythme d’un concert par mois, proposés par l’Orchestre Régional d’Avignon Provence -avec notamment un concert de rentrée le 16 octobre avec le pianiste Alexandre Tharaud-, et musique de chambre avec des artistes de renommée internationale, Mehamen Pressler, Gautier Capuçon, Natalie Dessay, Laurent naouri, Adam Laloum pour ne citer qu’eux, dans des programmes divers et variés qui mettent l’eau à la bouche, la saison d’opéra s’annonce, pour le moins, éblouissante ! Ce ne sont pas moins de dix productions qui vont être présentées durant toute la saison, alternant, comme d’habitude, opéra majeur du répertoire, opérettes et créations. En attendant en clôture un Carmen qui s’annonce explosif, deux Donizetti, Lucia di Lammermoor et Maria Stuarda avec en tête d’affiche Patrizia Ciofi (éblouissante l’an passé dans Hamlet d’Ambroise Paré), deux opérettes pétillantes, La Vie parisienne d’Offenbach et La Chauve-souris de Johann Strauss qui égayera les fêtes de fin d’année. L’exotique Lakmé de Léo Delibes coudoiera The Fairy Queen du grand Purcell, sorte d’opéra féerique comme savait les écrire le compositeur anglais, et une comédie musicale de Mike Leigh, L’Homme de la Mancha, autour du Don Quichotte de Cervantes qui s’annonce réjouissante. La création mondiale scénique de Peter Eötvos, d’un tout autre genre, Senza Sangue, pendant au Château de Barbe-Bleue de Bartok, marque la volonté d’inscrire au répertoire des œuvres nouvelles, prise de risque louable dans une période difficile. Mais il faudra patienter jusqu’au 3 octobre pour assister au premier opéra de l’année, Acis et Galatée du compositeur Haendel, pour entendre les voix de deux jeunes lauréats du concours international de Clermont-Ferrand 2015, Patrick Kilbride et Edwart Grint, donner le change à Katherine Crompton dans le rôle de Galatée. Tiré du livre XIII des Métamorphoses d’Ovide, cet opéra tout en finesse et légèreté, avec l’orchestre le Banquet Céleste, va lancer une saison qui s’annonce… majuscule !

CHRISTOPHE FLOQUET
Septembre 2015

Photo :

L’Homme de la Mancha -c- Patrice Nin

Opéra-Théâtre du Grand Avignon
1 Rue Racine
84000 Avignon
04 90 82 81 40
http://www.operagrandavignon.fr