Le Couvent des Minimes à Pourrières accueille Opéra au Village du 20 au 28 juillet

L’Opéra au Village

• 20 juillet 2014⇒28 juillet 2014 •
Le Couvent des Minimes à Pourrières accueille Opéra au Village du 20 au 28 juillet - Zibeline

Tous les étés voient à Pourrières, dans le cadre de l’Opéra au Village, de petits bijoux rares dans l’écrin du couvent des Minimes -bâtiment du XVIe siècle, classé monument historique et restauré avec goût par Jean de Gaspary-, qui chaque année accueille cette dynamique association. L’édition 2014 rassemble deux opérettes en un acte au propos fantaisiste et déjanté. En première partie, une commande d’Offenbach pour les Bouffes-Parisiens, Les Pantins de Violette d’Adolphe Adam (sur un livret de Battu et Halévy), ultime œuvre du prolifique compositeur qui mourut quatre jours après la création de la pièce (1856). On se retrouve sur une île déserte pour assister aux démêlés entre Alcofribas, l’enchanteur, son fils Pierrot et la charmante Violette. Un Polichinelle passe par là… ce qui permettra plus tard la réduction pour piano en un quadrille endiablé. Puis, d’Offenbach, sur un livret de Philippe Gille, Vent du soir, créé l’année suivante en 1857, présente le «nec plus ultra de la musique anthropophage», dixit le critique Paul Smith. On est encore dans une île (depuis La tempête, c’est la mode !) où sévit la tribu cannibale des Gros-Loulous (vous voyez déjà comme le thème est grave !), dirigée par Vent du soir, chef éponyme de l’opérette. Ce dernier reçoit son ami Lapin-Courageux, roi des Papas-Toutous (on reste dans le drame !). Les deux larrons s’entendent à merveille depuis qu’ils ont dégusté leurs femmes respectives. Que manger ? Question existentielle s’il en est… un étranger, un certain Arthur qui ose faire la cour à la fille du premier, Atala, semble être particulièrement bien choisi. Mais voilà que le second roi s’aperçoit qu’il s’agit de son propre fils… Quoi ! une opérette qui finirait mal ! N’ayez crainte, on n’en est pas à une loufoquerie près, tout se termine dans la bonne humeur. À cela ajoutez la superbe direction d’orchestre de Luc Coadou, chef du magnifique ensemble Les Voix Animées, la mise en scène de Bernard Grimonet, une distribution brillante… un repas convivial qui précède le spectacle… Immanquable !

MARYVONNE COLOMBANI
Juillet 2014

Opéra au Village
du 20 au 28 juillet
Couvent des Minimes, Pourrières
06 98 31 42 06
www.loperaauvillage.fr

Photo : Vent-du-Soir,-Opéra-au-village-©-X-D.R.