Entre théâtre parisien et musique marseillaise, L'Odéon...

L’Odéon bicéphale

• 6 octobre 2016⇒6 juillet 2017 •
Entre théâtre parisien et musique marseillaise, L'Odéon... - Zibeline

Le mariage entre l’Odéon et l’Opéra de Marseille est consommé depuis deux ans, avec un cahier des charges clair entre les deux établissements : l’ancien cinéma l’Odéon situé en haut de la Canebière est dédié à l’opérette et au théâtre de boulevard.

Paradoxalement, le théâtre municipal accueille avec des subsides publics des têtes d’affiches du théâtre privé, qui font recette à Paris, comme Francis Huster, Francis Perrin, Amanda Lear, Isabelle Mergault, Sylvie Vartan, Eva Darlan, Thierry Lhermitte, Christian Vadim ou Véronique Genest. Et des humoristes : Jonathan Lambert, Valérie Lemercier (à l’Opéra), François-Xavier Demaison, en one-man show. C’est Marianne James qui animera la soirée du 31 décembre avec Miss Carpenter mise en scène par Eric-Emmanuel Schmitt !

Sur le plan musical, au contraire, c’est la culture populaire et non populiste, Marseillaise et non Parisienne, qui est à l’honneur : Jacques Offenbach, Francis Lopez, Vincent Scotto, Franz Lehár qu’on découvre avec l’Orchestre de l’Odéon & le Chœur Phocéen (dir Rémy Littolff), dans des spectacles qui séduisent les Marseillais avec leurs décors et costumes chatoyants. On débute mi-octobre avec La Belle-Hélène, succès garanti mis en scène par Bernard Pisani, dirigé par Emmanuel Trenque avec Laurence Janot dans le rôle titre. C’est une bouffée d’air, un air de fête qui est offert sept week-end dans l’année : on entendra des incontournables comme Véronique de Messager, La Veuve joyeuse, Violettes impériales, La Route fleurie, mais aussi Princesse Czardas d’Emmerich Kálmán ou Dédé de Christiné, plus rares !

Trois spectacles sont dédiés aux jeunes… tout comme des générales scolaires. Des rencontres avec des artistes se poursuivent (« Une heure avec » autour d’un piano). Le chœur de l’Opéra, pour deux concerts, Thomas Leleu au tuba ou les Brigandes du Château d’if (opérettes marseillaises) élargissent l’offre culturelle de la maison… et des abonnements lient le théâtre de l’Odéon et l’Opéra de Marseille.

JACQUES FRESCHEL
Octobre 2016

L’Odéon, Marseille
04 96 12 52 70 odeon.marseille.fr

Les Brigandes du Château d’If © Dan Warzy 2015