Récits de vie puissants et étonnants au programme de Trajectoires, à Carros

Les vies multiples de Carros

• 15 janvier 2020⇒7 février 2020 •
Récits de vie puissants et étonnants au programme de Trajectoires, à Carros  - Zibeline

Deuxième édition du temps fort Trajectoires qui met en lumière d’étonnants et puissants récits de vie à Carros

Plus conséquente que l’année dernière, la programmation met à l’honneur des spectacles qui « témoignent de parcours de vies singuliers pour questionner nos humanités et participer à la compréhension de notre époque » et interagissent avec la société civile sur des sujets forts. 

Questionner l’enfance
Certains de ces spectacles se nourrissent de souvenirs d’enfance, plus ou moins lointains, voire pour certains, encore enfants, fraichement vécus. Dans La dispute, Mohamed El Khatib a recueilli la parole de 8 enfants de 8 ans qui racontent ce que la séparation de leurs parents a changé dans leurs vies, et ce qu’ils en pensent. Dans un décor de Legos et Playmobils, leurs ressentis se croisent, laissant apparaître le monde de l’enfance dans toute sa réalité, blessée et vivante. Dans Un Nénuphar dans ma baignoire, Émilie Pirdas (Cie Un poisson en avril) remonte le fil de ses souvenirs d’enfance pour évoquer la vie avec son père, le docteur Constantin Pirdas, atteint de bipolarité. Un voyage chaotique, burlesque, terrible qui donnait à tout et à tous un parfum sacrément décalé, transformant l’odyssée familiale en récit fantasmagorique. Dans son premier spectacle écrit pour le jeune public, Sébastien Barrier retrace la vie de Gus, un chat vraiment pas gâté et peu commode, recueilli dans une poubelle. Un mauvais départ qui fait qu’il ne peut pas répondre à l’amour qu’on lui prodigue, jusqu’à la rencontre lumineuse, avec l’un de ses congénères, qui le transformera enfin ! Pour accompagner Gus dans son épopée déjantée, la batterie et les chants de Sébastien Barrier s’agrémentent de la guitare de Nicolas Lafourest et des dessins de Benoît Bonnemaison-Fitte. 

Les femmes se révoltent
Et envoient tout balader ! Prônant un théâtre de combat, Les Filles de Simone dynamitent les poncifs, les stéréotypes, les carcans dans leur spectacle délicieusement nommé Les secrets d’un gainage efficace. Elles nous invitent à une réunion hebdomadaire d’un groupe féministe qui travaille à l’écriture d’un livre sur le corps de la femme. Alors tout est permis : la visite d’un vagin géant, un passage éclair de Freud, une fausse interview de Mona Chollet, ou un concert de serviettes hygiéniques. À bas les tabous !

Qu’ont en commun Peau d’Âne, Blanche-Neige et La Petite Sirène ? Ce sont trois destins de femmes soumises à de terribles diktats physiques en vue de séduire à tout prix. Dans Filles et soie Séverine Coulon s’inspire de l’album Les trois contes de Louise Duneton, en l’interprétant seule en scène et questionnant finement cette obsession de l’apparence inculquée aux petites filles. Des princesses d’un genre nouveau apparaissent alors sous ses doigts, en fil de fer, papier, ombre et objets…

L’Histoire en scène
En Russe Tchernobyl se traduit par absinthe, L’herbe de l’oubli. Pour interroger les traces laissées par la catastrophe nucléaire et les leçons qui ont été retenues trente ans après, les compagnies Belges Point Zéro et Théâtre de Poche sont parties en Biélorussie et en Ukraine à la rencontre de témoins, habitants proches de la zone d’exclusion, des survivants. La mise en scène de Jean-Michel d’Hoop mêle acteurs et marionnettes à taille humaine, des vidéos documentaires et de la musique, alliant gravité et poésie. 

C’est l’histoire de l’Europe d’aujourd’hui qu’interroge la Cie La Conquesta del Pol Sud, trente ans après la chute du mur de Berlin. Carles Fernández Giua et Eugenio Szwarcer partent à la rencontre de l’écrivaine roumaine Carmen-Francesca Banciu, dont il recueille le récit de vie, et de l’Europe centrale, qu’il ont sillonnée pour en rapporter la matière d’un spectacle qui mêle dialogues, interviews, musique, images documentaires…

Parallèlement aux spectacles, le Forum Jacques Prévert initie un cycle de rencontres, d’apéros conférences, un atelier d’écriture et une exposition.

DOMINIQUE MARÇON
Janvier 2020

Trajectoires
Jusqu’au 7 février
Forum Jacques Prévert, Carros
04 93 08 76 07 forumcarros.com 

Photo : L’Herbe de l’oubli © Alice Piemme

Forum Jacques Prévert
1 Rue des Oliviers
06510 Carros
04 93 08 76 07
forumcarros.com