Les Élancées, du 1er au 12 février à Istres, Miramas, Fos, Port-Saint-Louis, Grans et Cornillon

Les Élancées, dans un partage de curiosités

• 1 février 2017⇒12 février 2017 •
Les Élancées, du 1er au 12 février à Istres, Miramas, Fos, Port-Saint-Louis, Grans et Cornillon - Zibeline

Temps fort incontournable de la saison culturelle de Scènes&Cinés, le Festival Les Elancées installe sa 19e édition dans les théâtres et chapiteaux du territoire de Ouest Provence

Scènes&Cinés affirme encore une fois sa volonté de faire de la culture un vecteur essentiel du bien-vivre ensemble. Cette « nécessité de cohésion sociale, essentielle à la vie culturelle », selon les mots de Nicole Joulia Présidente de Scènes&Cinés, irrigue les six communes du territoire -Istres, Miramas, Fos, Port-Saint-Louis, Grans et Cornillon-, permettant la circulation des spectacles et des publics. Une vie culturelle qui a trouvé son rythme au fil des années, nettement accéléré lors des Élancées !

La programmation, concoctée par Anne Renault, directrice artistique du Festival (le seul à intégrer la programmation de la Biennale internationale des arts du cirque, voir ci-contre), illustre bien cette volonté de mettre en avant « l’art du geste », dansé ou circassien.

Les productions internationales promettent de grands et beaux moments, et certaines d’entre elles ne sont pas des inconnues pour les fidèles du Festival : la Cie Aracaladanza revient avec Vuelos, qui donne vie aux œuvres de Léonard de Vinci dans un feu d’artifice de musiques, de couleurs et de lumières ; l’incontournable Cie québécoise Les 7 doigts présente deux spectacles : Triptyque, qui réunit danseurs et acrobates pour explorer le mouvement et la gravité à partir de 3 chorégraphies de Marie Chouinard, Victor Quijada et Marcos Moreau, et Réversible, leur dernière création ; québécois aussi, les 6 artistes de la Flip Fabrique revisitent les disciplines traditionnelles du cirque avec beaucoup d’humour ; le Groupe acrobatique de Tanger, emmené par Abdeliazide Senhadji (de la Cie XY), propose haute voltige et pyramides ascensionnelles dans Halka, aux rythmes de chants et de percussions…

Mais le Festival soutient aussi, depuis ses débuts, la création artistique locale : Michel Kelemenis ouvre les festivités avec sa dernière pièce Rock & Goal, petit bijou qui fait une apologie réjouissante des mouvements du sport ; Le Cirk BiZ’arT, qui porte bien son nom, installe le second degré dans des reprises de standards de cabaret ; les acrobates clowns du Cirque Poussière nous font découvrir un monde plein de fantaisie ; le Groupe Noces exprime les questions poétiques et métaphysiques que se posent les enfants dans Lullinight ; le Théâtre de Cuisine confronte une comédienne et une danseuse qui construisent une maison, entre rire et peur ; enfin, la Cie Azeïn présente sa dernière création, Cave Canem, qui questionne avec humour la place de l’humain dans le monde… en compagnie d’un chien comédien !

Un coup de cœur pour terminer cette liste non exhaustive : Le Petit cercle boiteux de mon imaginaire, de la Cie Zampanos, spectacle intimiste « à l’humilité émouvante et dont on ressort ébloui » !

DOMINIQUE MARÇON
Janvier 2017

Les Élancées
1er au 12 février
Istres, Miramas, Fos, Port-Saint-Louis, Grans, Cornillon
scenesetcines.fr

Photo : Le Cirque poussière, Cie La Faux populaire Le Mort aux dents -c- Alain Vacheron