Les Nuits Pianistiques d’Aix-en-Provence : un éclectisme gourmand

Les cordes font une touche

• 27 juillet 2021⇒12 août 2021 •
Les Nuits Pianistiques d’Aix-en-Provence : un éclectisme gourmand - Zibeline

Depuis leur fondation, Les Nuits Pianistiques se sont imposées par la qualité de leur programmation et leur capacité à trouver de nouveaux prolongements

Ainsi, depuis 2006, L’Académie internationale des Nuits Pianistiques d’Aix-en-Provence a prolongé l’action du festival par des master classes et des stages offrant une formation de haut niveau aux jeunes artistes. Le festival quitte même la salle Campra du Conservatoire d’Aix pour le musée Granet, ou pour proposer un podium de concerts à l’occasion de Musique dans la Rue, ou se rendre auprès de publics empêchés au Centre hospitalier Édouard Toulouse.

L’édition 2021 sera particulièrement dense avec douze concerts dont quelques marathons. Le piano reste central bien sûr, mais il sera souvent accompagné ou multiplié sur scène. Ainsi, l’Orchestre du Kazakhstan sous la houlette de Gudni Emilsson ouvrira le bal avec des œuvres de Saint-Saëns, De Sarasate et Massenet dont la Méditation de Thaïs sera interprétée par le violon solo Aiman Mussakhajayeva. Puis il se lancera dans le Concerto pour deux pianos et orchestre en mi bémol majeur de Mozart avec les pianistes Marco Schiavo et Sergio Marchegiani avant le Concerto pour piano et orchestre n°2 en fa majeur de Chopin avec Nicolas Bourdoncle au piano. La gourmandise s’érige en qualité et l’abondance des œuvres jouées chaque soir permet de renouer avec les entractes ! Une deuxième ample formation est invitée : l’Orchestre Symphonique de Toulon dirigé par le chef et compositeur Valentin Doni, lors de la soirée symphonique autour du pianiste et compositeur Carlos Roque Alsina. Des pièces de ces deux grands musiciens seront interprétées entre autres pépites, et le pianiste Samuel Parent se joindra à la fête. Pas moins de cinq récitals parcourront des œuvres de Schubert, Liszt, Schumann, Chopin, Ravel, Brahms, Saint-Saëns, Beethoven, par les pianistes Alexandre Chenorkian, Nicolas Bourdoncle, Bernard D’Ascoli, Jean Dubé, Konstantin Lifschitz qui offrira les Variations Goldberg de Bach… La musique chambriste déploiera ses volutes brillantes ou intimes avec Laurence Monti, Da-Min Kim (violons), Marianne Hovasse (alto), Frédéric Lagarde (violoncelle), David Guerrier (cor et à la trompette), Yannick Maillet (cor), Frédéric Baron (basson), Guillaume Deshayes (hautbois), Valentin Favre (clarinette), Samuel Parent, Théodore Paraskivesco, Olivier Lechardeur et Hugues Leclère (piano). Une rareté à noter : la mandoline de Vincent Beer Demander s’accordera au piano d’Anaït Sérékian sur des variations de Beethoven. Le Quintette à vent Moragès rendra hommage à Dvorak. Enfin, une véritable course de fond nous attend en clôture avec l’intégrale des concertos pour plusieurs claviers de Bach, suivant une gradation mathématique, d’abord les concertos pour deux claviers, puis pour trois, puis quatre. La classe de direction de Jean-Philippe Dambreville et la Camerata d’Aix-en-Provence relèvent ce beau défi !

MARYVONNE COLOMBANI
Juin 2021

Les Nuits pianistiques
27 juillet au 12 août
Divers lieux, Aix-en-Provence
06 30 13 05 28 lesnuitspianistiques.fr

Photographie © DR

Conservatoire Darius Milhaud
1 avenue Malherbe
13100 Aix-en-Provence
04 42 38 76 28
www.aixenprovence.fr