Les Caprices de Marianne à l'Opéra de Marseille

Les Caprices de Marianne

• 24 janvier 2015, 27 janvier 2015, 29 janvier 2015⇒1 février 2015, 6 février 2015⇒7 février 2015, 13 février 2015⇒14 février 2015 •
Les Caprices de Marianne à l'Opéra de Marseille  - Zibeline

En 2012, seul l’opéra de Marseille avait exhumé La Chartreuse de Parme d’Henri Sauguet. Aujourd’hui, et après ses premières représentation à Reims (oct 2014), Metz et Massy, son opéra créé au Festival d’Aix en 1954 Les Caprices de Marianne est à l’affiche à Marseille, pour un formidable projet de coproduction porté par seize maisons d’opéras et le Centre Français de Promotion Lyrique (CFPL) destiné à l’insertion professionnelle des jeunes artistes (président Raymond Duffaut).

Le livret, fidèlement tiré du chef-d’œuvre de Musset, est mis en musique par Sauguet, alors en pleine maturité artistique. Le compositeur y déploie toute sa verve musicale, d’essence mélodique, typiquement française, pour un langage très accessible. Comme dans le drame romantique, le tragique côtoie le burlesque et l’on est emporté par le jeu désespéré de masques amoureux du triangle Marianne, Octave, Coelio… qui se finit dans le sang, les larmes et les regrets.

L’ouvrage est représenté par une double et jeune distribution, dont on connaît certains talents : la soprano Suzana Markova (épatante Violetta récemment à Marseille) ou le ténor Cyrille Dubois (excellent Pâris dans La Belle Hélène à Toulon – voir www.journalzibeline.fr/critique/une-belle-helene-chic-et-classe/). La mise en scène d’Oriol Thomas transpose l’intrigue dans les années 50 et la galerie Umberto 1er à Naples, dans un beau décor à la perspective déformée et écrasante signé Patricia Ruel, et c’est Claude Schnitzler qui assure la direction de l’Orchestre Philharmonique de Marseille

… un Orchestre désormais cinquantenaire (voir www.journalzibeline.fr/critique/marseille-fete-son-orchestre/)

…qu’on retrouvera en février respectivement en compagnie du pianiste Jean-Efflam Bavouzet (2e concerto de Liszt), de la chef Simone Young (4e symphonie de Bruckner), puis de la soprano Patrizia Ciofi et la mezzo Clémentine Margaine (dir. Luciano Acocella).

MARSEILLE. Les Caprices de Marianne les 29, 30, 31 et 1er fév. Opéra

Préambules à Sauguet : le 24 janv à 15h au Grand Foyer (conférence – 3€)), puis à 18h «Le musicien-poète» présenté en concert par Édouard Exerjean (5€) et le 27 janv à 17h à l’Alcazar : rencontre avec les gens de scène, artistes des Caprices de Marianne (entrée libre)

Concert symphonique : Liszt/Bruckner le 6 fév à 20h

Concert Debussy : présenté par Lionel Pons à l’Alcazar avec les musiciens de l’Opéra le 7 fév à 17h (entrée libre dans la limite des places disponibles)Debussy sa fille

Récital lyrique : Bellini/Donizzetti le 13 fév à 20h

Musique de chambre : le 14 fév à 17h (5€) : trompette (Anthony Abel) et trombone (Julien Lucchi) et piano (Vladik Polionov)

JACQUES FRESCHEL
Janvier 2015

Photo : Suzana Markova c X-D.R

 

Opéra de Marseille
2 Rue Molière
13001 Marseille
04 91 55 11 10
http://opera.marseille.fr/