Retrouvons le théâtre des Ateliers sur You Tube

Les Ateliers se déplacent sur nos écransLu par Zibeline

• 5 mai 2020⇒30 juillet 2020 •
Retrouvons le théâtre des Ateliers sur You Tube - Zibeline

Qui l’eût cru ? Le théâtre continue d’exister grâce à l’instrument même que l’on a jugé pouvoir lui être concurrent en d’autres temps. Au cœur de la litanie des annulations, des fins de saison dévastées, des dates reportées aux calendes grecques, le théâtre des Ateliers a lui aussi dû renoncer à ses spectacles et réflexions partagées avec la Compagnie d’entraînement. Pour maintenir le fil de la scène, l’équipe du théâtre propose une série de liens qui nous permettront de nous remémorer de beaux moments dans la « boîte noire » de son plateau, si propice aux éclosions de talents et de textes nouveaux.

Retour donc sur les performances de lectures, 155 minutes d’Apprendre à finir de Laurent Mauvignier, mises en scène par Alain Simon, avec Elyssa Leydet Brunel (15 novembre 2019), les lectures jeune public comme La jeune fille sans mains (critique ici) d’après le conte des frères Grimm avec Corentin Du Mortier, Noëlie Giraud et Gilles Jolly, La petite fille aux allumettes d’après le conte d’Andersen, dont un moment de répétition offre les secrets du spectacle, ou encore Le compagnon de Voyage d’après Andersen avec les mêmes acteurs (sauf Gilles Jolly, remplacé pour le dernier opus par Alexandre Robitzer) sous la houlette d’Alain Simon. On reverra avec émotion le regretté Jacques Brossier dans La fille du roi des éléphants, conte du Laos avec Alice Chenu et Noëlie Giraud, qui fut l’objet d’un hommage, le 16 avril 2018, par l’équipe du Théâtre des Ateliers dirigée par Alain Simon : Jacques Brossier ingénieur poète.

Des œuvres présentées par la Compagnie d’entraînement sont aussi proposées, comme Etrêmophile d’Andrea Badea; le marathon de lecture que fut la mémorable nuit consacrée à L’Odyssée d’Homère dans le cadre de Marseille Provence 2013 ( ) est évoqué par la dernière séance de sa préparation ; la lecture intégrale par Jean-Marie Broucaret et Alain Simon de Lettre à un jeune écrivain de Mario Vargas Llosa lors de la Veille Théâtrale dans le cadre de la Fête du live 2014 est retransmise ; de même que l’époustouflant Discours de la méthode de Descartes en slam avec Alain Simon et Christophe Paturet au piano.

On revoit avec délectation les pièces de Christian Carrignon, Presque tout l’univers, Voyage sur place d’Alain Reynaud, Aimer aimer – Monologue 3 d’Alain Simon, Tout le monde est une déception totale de John Giorno , Paysage sous surveillance de Heiner Müller  et bien d’autres pépites encore…

En attendant de retrouver le chemin réel du théâtre…

MARYVONNE COLOMBANI
Mai 2020

www.theatre-des-ateliers-aix.com

Photographie : La jeune fille sans mains © Théâtre des Ateliers