L’opéra au village devient concertant

Les artistes au Couvent !

• 22 juin 2018⇒28 juillet 2018 •
L’opéra au village devient concertant - Zibeline

La présidente de L’Opéra au Village, Suzy Charrue-Delenne, défend une quatorzième saison de concerts éclectiques d’une belle qualité

Pas d’entrée dans les ordres prévue pour autant ! La dynamique association L’Opéra au Village poursuit son œuvre de diffusion de la musique, en multipliant concerts et convivialité tout au long de l’année au Couvent des Minimes de Pourrières. Si vous avez raté ceux du début de l’année, session de rattrapage dès le 22 juin avec deux artistes de haut vol, moult fois primés, Philippe Bernold, chef d’orchestre et soliste international à la flûte, et le harpiste Emmanuel Ceysson qui a intégré en 2015 le Metropolitan Opéra de New York, dans un programme consacré à Mozart (auquel ils viennent de consacrer un disque ensemble). Autre duo à la ville comme à la scène (8 juillet), cumulant les plus hautes récompenses, celui du pianiste Laurent Cabasso et de la violoniste Ariane Granjon pour un marathon musical, offrant en première partie des pièces de Poulenc et de Ravel, puis un hommage à Debussy à l’occasion du centenaire de sa naissance. La nouvelle création du ténor Jean-Christophe Born consacrée à la vie de Gaby Deslys, qui se confond avec celle du music-hall, Gaby, mon amour, apportera sa verve, sa drôlerie, ses élans, avec Mark Nadler et Clémentine Decouture. Un moment d’anthologie ! Seule entorse à la règle monastique, le spectacle offert sur le parvis de la Basilique et de l’Hôtel de Ville de Saint-Maximin, avec plus de 150 participants : Une Arlésienne nommée Carmen qui entrelace Les Lettres de mon Moulin de Daudet et la musique de Bizet, sur un livret de Catherine Metelski et Patricia Fulchiron. Seront mis à contribution l’Ensemble vocal Pertuis-Luberon dirigé par Jackie Descamps, le Conservatoire de la Provence Verte, le groupe folklorique L’Alen mené par Béatrice Chave. Deux solistes de renom, la mezzo-soprano Patricia Schnell et le ténor Luca Lombardo transporteront l’ensemble dans une mise en scène de Bernard Grimonet, dont on applaudi depuis quatorze ans les prouesses inventives de scénographie pour L’Opéra au Village. D’autres pépites sont prévues pour septembre (et jusqu’en décembre), mais c’est une autre histoire à conter !

MARYVONNE COLOMBANI
Juin 2018

L’Opéra au Village

22 juin au 28 juillet
Couvent des Minimes, Pourrières
Parvis de la Basilique, Saint-Maximin
06 98 31 42 06 loperaauvillage.fr

Photographie : (Opéra au village1) Emmanuel Ceysson © JC Husson