Festiv'anges, du 19 novembre au 13 décembre au Klap Maison pour la danse

Les anges aiment danser

• 19 novembre 2016⇒13 décembre 2016 •
Festiv'anges, du 19 novembre au 13 décembre au Klap Maison pour la danse - Zibeline

Pour la 3e année le Klap Maison pour la danse programme Festiv’anges, pour plonger dans l’esprit d’enfance.

Festiv’anges n’est pas un festival destiné aux enfants. Ou pas que. Les chorégraphes invités travaillent sur l’enfance, mais s’adressent à tous. Parlent de danse, la partagent, la font aimer à ceux qui en sont éloignés. Les éditions précédentes ont vu débarquer au KLAP des publics inattendus : ceux que l’on rencontre habituellement au spectacle côtoyaient des familles, des petits groupes en âge scolaire, de toutes les couleurs.

Cette année encore il y aura une pièce dansée par les élèves du quartier : Pampero, une version de Zef de Michel Kelemenis, sera adaptée pour eux, pour qu’ils se laissent aller dans la liberté du vent qui souffle. Autre création du directeur des lieux, Rock and Goal, une pièce ludique pour deux hommes et deux femmes qui s’emparent des gestes performants des sportifs pour les amener vers la fantaisie du mouvement inutile. Créée au Gymnase, la pièce rayonnera dans la région (voir p40).

Pour l’ouverture, Fana Tshabalala dansera en solo une courte pièce qui interroge les clichés de la force virile (Man) puis Manon Avram et Thierry Escarmant créeront No(w) Hope, une pièce danse, texte et arts visuels, qui cherche l’espoir et l’apaisement à travers 6 personnalités contrastées, 4 danseurs et 2 comédiens.

Christophe Haleb proposera un solo d’anticipation (interprète Olivier Muller, à partir de 13 ans), Retour sur terre, pour imaginer 2030. Anticipation encore avec Kromos, de Julien Andujar et Audrey Bodiguel, qui imagine la sélection des candidats au premier voyage sur Mars… Enfin Mié Coquempot promènera à Klap et dans les classes du 3e et 13e arrondissement une déambulation autour du corps, son anatomie, ses possibles, ses âges (JDC#kids). Festiv’anges sera également au Massalia, avec Au Pied de la lettre d’Ambra Senatore et Loïc Touzé.

Les spectacles s’accompagnent de dispositifs qui ne sont pas qu’un complément, mais la prise en compte d’une nécessité, et d’un désir, de partage : à partir du 23 novembre, l’installation FLOW 612 de Daniel Larrieu sera ouverte au Klap avant et après tous les spectacles, pour découvrir cet objet cinétique à danser en famille à partir de 3 ans, en cycles de 20 minutes… La danse se partagera aussi lors du grand bal interactif imaginé par Mié Coquempot, autour de la musique populaire depuis les années 60 : les mouvements des participants seront capturés et projetés… Il y aura aussi un atelier Danse à 2 étages le 19 novembre, pour les parents et les enfants (5€ par personne) autour de Rock and Goal, un stage et des cours avec Fana Tshabalala (tout public), une expo de Fotokino sur les murs du Klap, un atelier du regard, la présence d’Ex Nihilo qui prépare son projet participatif pour une centaine d’adolescents et de jeunes adultes…

De quoi voir, découvrir, et bouger !

AGNÈS FRESCHEL
Novembre 2016

Festiv’anges
19 novembre au 13 décembre
Klap, Marseille

Photo : Retour sur terre, Christophe Haleb c– Frédéric Iovino

Klap
Maison pour la Danse
5 rue du Petit Versailles
13003 Marseille
04 96 11 11 20
http://www.kelemenis.fr/