Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

L’année théâtrale des Salins, qui fête ses 20 ans à Martigues

Les 4 saisons des Salins

• 1 octobre 2015, 1 décembre 2015 •
L’année théâtrale des Salins, qui fête ses 20 ans à Martigues - Zibeline

Les quatre saisons rythmeront l’année théâtrale des Salins, scène nationale de Martigues imaginée par son directeur, Gilles Bouckaert, à commencer avec un automne pour le moins chargé en émotions pour cette jeune scène qui fête ses 20 ans. Grosse soirée d’anniversaire en prévision donc (le 10 octobre), avec des associations, des Maisons de quartier et des structures culturelles autour d’un programme théâtral, musical, dansé…

Une première partie de saison qui verra aussi de belles et grandes formes théâtrales, à commencer par ce qui s’annonce comme un «événement exceptionnel», la venue pour la première fois aux Salins de Romeo Castellucci avec sa dernière pièce, Go down, Moses, qui questionne la naissance de l’art à travers le destin de Moïse ; puis Un Poyo Rojo, théâtre physique et d’humour ; le retour des Chiens de Navarre qui abordent le thème de l’amour et du couple dans Les Armoires normandes ; et Thomas Jolly dans Richard III. L’hiver sera entre autres dévolu aux questions de société avec le nouveau spectacle de David Lescot, Les Glaciers fondants, dont le prétexte est la COP 21 et qui sera joué aux Salins en avant-première le 1er décembre avant de faire l’ouverture de la Conférence Paris Climat à Paris ; autre grand moment avec L’Histoire du radeau de la méduse par le Groupe Maritime de Théâtre qui fait échos aux naufrages des réfugiés sur nos côtes méditerranéennes en s’inspirant du tableau de Gericault ; entre théâtre et cinéma –un film se tournera en direct pendant le spectacle-, le Collectif MXM s’attaquera lui aux dérives managériales et à la déshumanisation du travail, Cyril Teste recomposant l’œuvre politique de Falk Richter en écrivant un scénario inédit. Du côté de la danse, deux grands classiques seront revisités par la chorégraphe montréalaise Marie Chouinard, Prélude à l’après-midi d’un faune et Le Sacre du printemps ; Hervé Koubi explorera ses origines avec onze danseurs algériens et un burkinabé dans Ce que le jour doit à la nuit ; la Cie Rêvolution dansera son hip hop jubilatoire dans Bliss, et vous fera danser dans un After électro qui traversera les genres musicaux, du hip hop des années 70 à nos jours…

Au printemps ce sera le retour de la manifestation itinérante le Train Bleu qui s’arrêtera aux Salins avec une pièce inspirée d’une histoire vraie diffusée dans l’excellente émission Strip-Tease, Fumiers de Thomas Blanchard, qui évoque un drôle et pathétique conflit de voisinage. Deux grandes formes empliront le plateau en mars et en avril : Philippe Decouflé et sa Cie DCA avec la virevoltante comédie musicale Contact, et Arnaud Churin et D’ de Kabal mettent en scène Agamemnon d’après Eschyle en alliant rap, opéra, danse, human beatbox et slam. L’été enfin sera plus doux, avec quelques jours à passer au grand air avec le Théâtre Dromesko et un intrigant Impromptu nuptial et turlututu funèbre qui fait se côtoyer l’absurde et la poésie, entre autres propositions !

DOMINIQUE MARÇON
Septembre 2015

Photo : Richard III -c- Nicolas Joubard


Théâtre des Salins
19 Quai Paul Doumer
13692 Martigues
04 42 49 02 01
www.les-salins.net