Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

La Métropole Aix-Marseille-Provence accueille les conférences d'Opera Mundi

Le vivant en questions

• 19 octobre 2017, 28 octobre 2017, 31 octobre 2017, 4 novembre 2017, 8 novembre 2017 •
La Métropole Aix-Marseille-Provence accueille les conférences d'Opera Mundi - Zibeline

Pour la 3e saison de ses conférences, Opera Mundi a vu les choses en grand. Il fallait bien ça, au vu des éditions précédentes, qui ont rempli les salles du Frac Paca, de l’Alcazar, ou de la Bibliothèque Départementale 13 d’auditeurs passionnés. Le cycle de l’an dernier demandait Quel(s) monde(s) habiter aujourd’hui ? à toute une série de pétillants penseurs, de Baptiste Morizot à Barbara Cassin en passant par Valérie Chansigaud. Le paysagiste Gilles Clément avait dû annuler sa venue au dernier moment ; il sera là en février pour s’exprimer sur le thème 2017-2018 : Le vivant dans tous ses états. En bonne compagnie, puisque de fameux écologues, botanistes, philosophes, ou géographes ont répondu présent. Avec toujours bon nombre de femmes au programme, ce qui mérite d’être salué dans un secteur où elles sont bien trop peu sollicitées. Chez Opera Mundi, la parité n’est pas stricte, mais on invite, aux côtés de la tête d’affiche Bruno Latour, Anna Colin pour parler Des sorcières d’hier et d’aujourd’hui, une ethnobotaniste, Geneviève Michon, sur la réhabilitation possible des arbres et des forêts dans l’agriculture, ou la jeune et tenace anthropologue Nastassja Martin au sujet des chasseurs-pêcheurs d’Alaska (Instabilité des mondes et -subversives- réponses animistes).

Pour accueillir tout ce beau monde, le réseau s’est étendu à l’échelle de la Métropole Aix-Marseille-Provence : 6 médiathèques, en sus de la BMVR, recevront des conférences, assorties d’ateliers philo et de propositions jeune public. Notamment lors de l’événement culturel La lecture par nature, où Opera Mundi appelle à l’échange et au débat sur le thème de L’alphabet du vivant.

GAËLLE CLOAREC
Septembre 2017

Opera Mundi, Marseille
07 82 41 11 84 opera-mundi.org

AU PROGRAMME DU MOIS :

19 octobre (Frac, Marseille) : Les diagonales urbaines de nos dépérissements
Un titre qui frôle la poésie pour ce sociologue observateur des zones périurbaines : Jean-Samuel Bordreuil s’appuie sur le travail photographique de Pascal Grimaud, exposé sur place.

28 octobre (Médiathèque de Miramas) : Penser comme une plante ? À la découverte d’un nouvel être végétal
L’écologue Jacques Tassin s’intéresse au regard porté par l’Occident sur le monde vivant, et invite à le déplacer, pour être « moins zoocentré, plus phythocentré ».

31 octobre (Médiathèque La Passerelle, Vitrolles) : La biodiversité, une histoire mouvementée
Gilles Boeuf, biologiste et océanologue, reviendra sur les « 60 crises d’extinction, dont 5 majeures » traversées depuis l’apparition de la vie il y a 4 milliards d’années.

4 novembre (Bibliothèque de La Roque d’Anthéron) : Le retour du vivant et ses nouvelles géographies
Le géographe Michel Lussault était déjà intervenu pour Opera Mundi en 2016. Il évoquera ici quelques paradoxes : par exemple l’effondrement de la biodiversité, qui coexiste avec la multiplication des espèces invasives…

8 novembre (Bibliothèque du Merlan, Marseille) : Un arbre tout neuf
Francis Hallé, botaniste, défendra la thèse selon laquelle les végétaux, et notamment les arbres, sont des êtres intelligents.

Photo : Francis Hallé dans la forêt tropicale -c- Tristan Jeanne-Valès


FRAC PACA
20 Boulevard de Dunkerque
13002 Marseille
04 91 91 27 55
http://www.fracpaca.org/