Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

Le Festival russe du Théâtre Toursky, du 20 mars au 8 avril à Marseille

Le Toursky à l’heure russe

• 20 mars 2018⇒8 avril 2018 •
Le Festival russe du Théâtre Toursky, du 20 mars au 8 avril à Marseille - Zibeline

Le Festival russe du Toursky fête sa 23e édition. Il conjugue toujours avec la même énergie théâtre, musique, cinéma, et ajoute à ses qualités celle, éducative, de se lier (à nouveau) avec le 6e Festival des Centres Russes de l’enseignement extrascolaire pour enfants, organisé par l’association Perspective qui cherche à promouvoir le bilinguisme des enfants d’origine franco-russe, la culture slave et la pratique artistique. Les ateliers et animations (théâtre de marionnettes, initiation aux instruments russes traditionnels, aux chants, aux danses) seront suivis d’un grand gala des centres extrascolaires russes hexagonaux et européens, au cours duquel l’on pourra applaudir performances musicales et dansées. La musique sera reine, comme tous les ans lors des cabarets russes après les spectacles, prolongation conviviale de la fête. Deux formes seront proposées, l’une sera animée par la troupe du Théâtre de la comédie N.P.Akimov, atmosphère saint-pétersbourgeoise au programme, festive et joyeuse, l’autre permettra de découvrir Héléna Maniakis qui mêle culture grecque, arménienne et amour de la langue russe et interprète, accompagnée de Dario Ivkovic et Branislav Zdravkovic, des chansons passant des répertoires tziganes, révolutionnaires aux textes bouleversants de Vissotski. Le pôle cinéma est toujours d’une belle et éclectique richesse, essentiellement composé cette année, à l’exception de Morozko d’Alexandre Rou (1964), de films récents ; on se laissera emporter par l’épopée d’Andreï Konchalovsky, Paradis (2016), l’émotion du Prix François Chalais, Le disciple (Kiril Serebrennikov, 2016), le thriller, prix de l’Aigle d’Or à Moscou et grand prix du Festival russe de Paris 2017, La dame de Pique de Pavel Lounguine (2016), et enfin Matilda d’Alexei Uchitel (2017). S’inscrivant dans la lignée de l’arroseur arrosé, la pièce de Nicolas Gogol, Les Joueurs, est présentée par le Théâtre de la comédie N.P.Akimov, pour la première fois au Toursky, dans la mise en scène de Tatiana Kozakova. L’intrigue, riche en rebondissements aborde le monde avec une ironie caustique et connaît une chute étonnante. Clou du festival, la création de l’Histoire du soldat de Ramuz, adapté librement par Marianne Sergent, mis en scène par Richard Martin et dirigé par Jean-Philippe Dambreville. Pourquoi dans le festival russe ? La pièce fut créée il y a cent ans (1918) par Georges Pitoëff. Un bijou musical et une histoire intemporelle à savourer !

MARYVONNE COLOMBANI
Février 2018

Festival russe
20 mars au 8 avril
Théâtre Toursky, Marseille

Photo : Les joueurs c X-D.R


Théâtre Toursky
16 Promenade Léo Ferré
13003 Marseille
04 91 02 58 35
http://www.toursky.fr/