Les rencontres d'Opera Mundi sur le territoire Métropole Marseille-Provence, en 2019-2020

Le temps de vivre

Les rencontres d'Opera Mundi sur le territoire Métropole Marseille-Provence, en 2019-2020 - Zibeline

Le cycle de rencontres orchestré par Opera Mundi s’intitule cette année De la Terre, ses récits et ses usages. Il devait s’achever en juin, mais se prolonge finalement jusqu’en novembre, avec un questionnement sur l’alimentation. Le dernier week-end de septembre, lors du festival organisé par l’EHESS à Marseille, Allez savoir, l’historienne Julia Csergo donnera une conférence comestible, tandis que le chef Emmanuel Perrodin présentera L’ail, vanille de Marseille. En octobre, dix rendez-vous sont donnés aux enfants dans dix bibliothèques du département des Bouches-du-Rhône, avec des maraîchers, éleveurs, paysans-boulangers, pêcheurs, ou encore cuisiniers adeptes du slow food comme Christian Qui. Novembre verra la reprise de Lecture par nature, opération portée par la Métropole Marseille-Provence dans les bibliothèques de son territoire, à laquelle Opera Mundi participe (18 rencontres sur le thème des Nourritures terrestres, programmation à retrouver sur lectureparnature.fr).

Le nouveau cycle débutera en décembre. Intitulé Prenons le temps, il se déclinera sur deux saisons. La première en 2019-2020, avec un angle plutôt scientifique : les intervenants seront biologistes (Tarik Chekchak, Pierre-Henri Gouyon, Guillaume Lecointre), cognitiviste (Nicolas Gauvrit), ou physicien (Etienne Klein). La seconde, en 2020-2021, devrait retrouver une approche plus historique, avec des anthropologues ou sociologues (et on l’espère, plus de femmes !). En attendant, sur la riche thématique qu’est le temps, quoi de plus propice à une profonde réflexion que de prendre celui de la marche ? La Villa Tamaris accueillera les invités d’Opera Mundi à Hyères, au mois de mars : un chercheur en sciences du mouvement, Guillaume Rao, un anthropologue, David Le Breton (auteur de Marcher – Éloge des chemins et de la lenteur, Métaillié, 2012), et un artiste-marcheur, Hendrik Sturm.

GAËLLE CLOAREC
Septembre 2019

Opera Mundi
07 82 41 11 84 opera-mundi.org

Photo : Christian Qui @ Loïc le Beillet – conf ABCD EAC