Première édition de la Semaine du raï, du 5 au 12 mars à la Cité de la Musique de Marseille

Le raï débarque à la Cité

• 5 mars 2022⇒12 mars 2022 •
Première édition de la Semaine du raï, du 5 au 12 mars à la Cité de la Musique de Marseille - Zibeline

La Cité de la musique de Marseille propose la première Semaine du raï.

Quand Elias Lecocq s’installe à Marseille il y a un an et demi, il n’imaginait pas que ses projets trouveraient écho aussi rapidement auprès d’une maison comme la Cité de la musique. Venu de Lille avec l’expérience d’événements dédiés aux cultures populaires dont un week-end consacré au raï, il monte l’association Cultur’all Massalia et frappe aux portes. Les obstacles liés à la crise sanitaire surmontés, son association convainc la Cité, déjà en réflexion sur une proposition, de co-réaliser la première édition de la Semaine du raï, au cœur de l’emblématique quartier Belsunce. La collaboration aboutira à une programmation pluridisciplinaire mêlant concerts, conférences et projections.
Membre du groupe Radio Babel Marseille, Mehdi Laifaoui (5 mars) chemine aussi en solo. Son spectacle Trab project s’immerge dans la poésie et les sonorités oranaises des années 30 pour construire un répertoire dans lequel le bédoui et le mode trab donnent à la musique raï son africanité. Porté par le guitariste Jamel Reffes, Raï roots (10 mars) rend hommage à l’auteur compositeur interprète algérien méconnu Ahmed Zergui. « C’est un des pionniers du raï car il a été le premier à introduire la guitare électrique et la pédale wah wah. Mort à l’âge de 35 ans dans un accident de la route, il a été oublié. Personne n’a parlé de lui alors que Khaled ou Mami ont utilisé ses morceaux et son style. Cet hommage est une façon de lui rendre justice », explique le musicien qui s’entoure pour cette création de trois membres de l’Orchestre national de Barbès. En amont du concert, le chercheur Fayçal Sahbi, spécialiste du raï, va animer la conférence Wahran-Marseille Dellali, offrant un panorama général sur l’histoire cette musique dont le développement est passé par la cité phocéenne. Le duo marseillais Benzine (11 mars) invite Eljoee, groupe algérois fusionnant musique diwane, chaâbi, flamenco et jazz. Une rencontre sur le papier peut-être loin du raï mais résolument ancrée dans les musiques populaires de Méditerranée et qui, agrémentées de machines et synthés, regardent le présent. En clôture de la manifestation, une riche soirée placée sous le signe des Medahates (12 mars) qui démarrera avec le documentaire de Grita Landoff, A little for my heart and a little for my god. « Les medahates sont des chanteuses traditionnelles qui ont beaucoup inspiré le raï, la plus célèbre étant Cheikha Remitti », resitue le programmateur Elias Lecocq. La troupe Kif-Kif Bledi mènera une conférence dansée retraçant l’histoire des danses associées au raï ainsi que le rôle des femmes et en particulier celui de ces medahates. Héritière de ces dernières, la chanteuse Cheikha Hadjla donnera le concert final.

LUDOVIC TOMAS
Février 2022

Lire aussi notre article sur le raï

Semaine du raï
5 au 12 mars
Cité de la Musique, Marseille
04 91 39 28 28 citemusique-marseille.com

Photo : Kif-Kif Bledi © Eddy Lamazzi Acm8 Photography

Cité de la Musique
4 rue Bernard Dubois
13001 Marseille
04 91 39 28 28
http://www.citemusique-marseille.com/