Les Rencontres cinématographiques de Salon, du 25 mars au 3 avril

Le printemps salonnais

• 25 mars 2022⇒3 avril 2022 •
Les Rencontres cinématographiques de Salon, du 25 mars au 3 avril - Zibeline

La verticalité altière d’une danseuse africaine devant un ciel et un océan rougeoyants, jupe dorée comme les chiffres et les lettres, avec juste ce qu’il faut de bleu pour attiser le feu : l’affiche rouge et or des 32e Rencontres cinématographiques de Salon, invite au voyage, à l’incendie des certitudes et aux partages d’instants de grâce. Du 25 mars au 3 avril, au Cinéplanet, le bien nommé multiplex tout neuf de la Place Morgan, une programmation foisonnante, éclectique, internationale,  concoctée par les 40 bénévoles de l’Association : 153 séances dont celles destinées au Jeune Public, 41 pays traversés, 57 longs métrages souvent accompagnés par des conférenciers ou des réalisateurs, 22 premiers films dont 10 Avant-Premières. Le Festival propose des projections-événements en collaboration avec des associations partenaires. Avec Welcome Salon et FICAM : l’autobiographique Midnight Traveler de Hassan Fazili, contraint de fuir son pays sous la menace des talibans. Avec FFM : Leur Algérie de Lina Soualem qui questionne l’exil de ses grands-parents à l’occasion de la séparation du vieux couple et La Voix d’Aïda de Jasmila Zbanic, drame de la guerre de Bosnie. Avec l’Ecole de l’air et de l’Espace, les Leçons persanes de Vadim Perelman, troublant face à face dans un camp de concentration. Avec l’OMS, Olga, film ukrainien d’Elie Grappe, sur une jeune gymnaste tiraillée entre la Suisse et son pays. Avec le Conservatoire, Les Indes galantes de Philippe Béziat, passionnant doc sur la création du spectacle de Cogitore à l’Opéra de Paris. Avec Le Café Musiques Portail Coucou : cap sur Memphis et la Star Music Académy grâce à Soul Kids de Hugo Sobelman. Avec Terre et avenir, Marcher sur l’eau d’Aissa Maiga tourné au bord du Niger. Un des films coup de cœur des Rencontres pour le cinéma d’Afrique à l’instar de La Femme du fossoyeur de Khadar Ahmed qui nous conduit à Djibouti ou La Nuit des Rois de Philippe Lacôte, plongée lyrique, naturaliste, hallucinée dans une prison d’Abidjan.

Côté coups de cœur, on aura aussi, en avant-première, le Grand Prix de la Critique à Cannes : le féministe Feathers du réalisateur égyptien Omar El Zohairy. Et tant d’autres ! Ceux des jurys des grands festivals internationaux et les nôtres ! Entre histoires intimes et regards sur le monde, pour déconstruire les préjugés et nourrir des réflexions, rire ou pleurer : L’Evénement d’Audrey Diwan, Lion d’or à Venise, Le Genou d’Ahed de Navad Lapid, Prix du jury à Cannes… Une anthologie de sacrés bons films !

En ouverture, en présence de la réalisatrice Anais Volpé, Entre les vagues, un film bouleversant sur une amitié à la vie à la mort. Ce même soir, Marilyne Canto, marraine de cette édition qui animera une master class dans la semaine, sera là avec 4 courts métrages issus de la série d’Arte, H24 inspirée de faits réels, qui dénonce les violences faites aux femmes.

ELISE PADOVANI
Mars 2022

Rencontres cinématographiques de Salon
25 mars au 3 avril
Cinéplanet, Salon
rencontres-cinesalon.org

Photo : Marcher sur l’eau -c- Aissa Maïga

Les Rencontres Cinématographiques
Maison de la Vie Associative
55 rue André Marie Ampère
13300 Salon de Provence
04 90 17 44 97
www.rencontres-cinesalon.org