Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

Les Joutes Musicales de Correns célèbrent les musiques du monde

Le printemps joute à Correns

• 17 mai 2018⇒20 mai 2018 •
  Les Joutes Musicales de Correns célèbrent les musiques du monde - Zibeline

 

Oyez, oyez ! La nature bourdonne, les fleurs éclosent, les fruits se forment, les champs reverdissent, tout embaume, respire, zinzinule, bourdonne, bruit, frémit, palpite. Et les musiciens entre frettes, peau de tambours, cordes, anches, bois, taillés, sculptés, creusés, limés, s’apprêtent, vocalises et rythmes, à fêter le renouveau des Joutes musicales de Correns. Un festival parmi tant d’autres ? Que nenni ! Il n’est pas question de rassembler sur un temps donné une série de concerts, si intéressants soient-ils. La démarche du Chantier, structure organisatrice, ne se contente pas d’un rituel printanier, le festival rend visible l’intense travail de recherche et de création qui s’échelonne sur l’année entière, et offre un espace aux diverses formations qui ont œuvré, réfléchi, composé, réorchestré, remodelé, analysé, techniques, pratiques et répertoires. Il s’agit de faire un point sur ce que l’on a coutume d’appeler « musique du monde », de lui rendre justice. « Les musiques d’essence patrimoniale ont des choses intéressantes à nous dire, participent à la construction mentale des peuples… Il y a un rapport étroit entre nature, culture, cosmos dans ces musiques qui construisent et transmettent », rappelle Franck Tenaille, programmateur et conseiller artistique du Chantier (Centre de création des musiques traditionnelles et du monde). À l’heure où l’on se tourne vers l’écologie, « les sociétés humaines ont pris acte depuis longtemps de la nécessité de ne pas séparer la nature et la culture mais de les féconder l’une par l’autre ». Véritable poumon dans le territoire rural de la Provence Verte, les activités du Chantier insufflent une vraie dynamique de création à travers les résidences d’artistes. L’aspect pédagogique est aussi essentiel avec un long travail en amont avec les professeurs et plus de 1000 élèves qui bénéficient de ces actions. Le village entier de Correns (premier village entièrement bio de France), participe, avec pléthore de bénévoles de tous âges, à offrir cinq scènes à plus de 30 concerts dont 8 créations du Chantier. On pourra s’intéresser aux instruments traditionnels, galoubets et flûtes qui fréquentent l’électro (Montanaro, Sébille), ou à la vielle qui se mêle à la flûte (Artho Duo), ou encore aux tambours qui chantent l’esprit du Gwo-ka (Roger Raspail), tandis que Guy Thévenon nous fait découvrir les premiers instruments de l’humanité, lithophones, cornes, os, coquillages… Les polyphonies glisseront de la Renaissance (Voix animées) aux chants traditionnels corses (Lea Antona Trio), ou aux Caraïbes (La Petite Bête qui swingue). Occitanie et Provence (Julie Garnier, Miqueu Montanaro…) dialogueront avec la Colombie, l’Argentine, le Moyen-Orient, l’Afrique, les Balkans… Concerts intimistes, interprètes virtuoses, nous invitent à un voyage fantastique autour du monde auquel nous aura préparé la conférence animée par Franck Tenaille, Les musiques des peuples. L’âme du monde palpite indubitablement à Correns.

MARYVONNE COLOMBANI
Mai 2018

Les Joutes musicales
17 au 20 mai
Divers lieux, Correns
04 94 59 56 49 le-chantier.com

Photographie : Roger Raspail © Willy Vainqueur


Le Chantier
Centre de Création de Nouvelles Musiques Traditionnelles
Fort Gibron BP24
83570 Correns
04 94 59 56 49
http://www.le-chantier.com/