Montée de sève printanière dans les musées de Marseille, où les multiples expositions débutent dès le 28 mai

Le printemps des musées de Marseille

• 28 mai 2014⇒28 octobre 2014 •

De l’installation monumentalement délicate de Chiharu Shiota sous le dôme ovale de la Chapelle de la Vieille Charité au regard rétrospectif du [MAC] sur ses 20 printemps (avant déménagement ?), de la figure surréaliste du belge Paul Delvaux au musée Cantini (avant disparition ?) à l’iconographie hippique au Château Borély -désormais musée des arts décoratifs, de la faïence et de la mode-, les musées de Marseille surfent sur la vague de la capitale culturelle pour notre plus grand plaisir. Aucun n’échappe à cette montée de sève printanière, tous tiennent compte de leurs spécificités et de leurs missions : la palette entre beaux-arts, art contemporain, mode, arts décoratifs, histoire, sciences et patrimoine devrait donc satisfaire les attentes du public qui rongeait son frein faute de carburant. Bref, une fois les travaux, les transformations et les réouvertures opérés, il était temps d’habiter les lieux avec des propositions fortes, différentes, alléchantes. Comme cet hommage du musée Cantini à Paul Delvaux, dans la lignée de ses monographies dédiées aux maîtres du Surréalisme : Masson, Hérold, Dominguez, Matta…

Grâce à la collaboration entre le Ballet national de Marseille et la direction des musées, l’installation State of being (il gattopardo) de Chiharu Shiota trouvera sa juste place dans la chapelle de Puget, comme avant elle les sculptures en verre de Javier Perez en 2001 ! Toute son œuvre porte sur la mémoire, l’oubli, le rêve, le sommeil, et sa charge symbolique est à la hauteur de sa charge émotive. D’un ton plus léger, La mode aux course-un siècle d’élégance 1850-1950 mixera mode, peinture, gravure, photographie et cinéma pour évoquer le temps où l’hippodrome Borély était bien plus qu’un champ de courses : un passage obligé pour toutes les élégantes marseillaises… À quelques pas de là, le [MAC] festoie en rembobinant le fil de son histoire jusqu’à retrouver l’esprit qui prévalut à sa création, dans une double référence aux Nouveaux réalistes et à la Performance. Époques et œuvres dialogueront dans ses travées spacieuses, démontrant si nécessaire la richesse de ses collections et la pertinence de ses choix.

Enfin, le Préau des Accoules, pionnier dans l’art d’éduquer les jeunes esprits à l’art, organise l’exposition À vos souhaits ! autour des porte-bonheur et des objets qui protègent du mauvais sort. Un titre en forme d’augure prometteur…

MARIE GODFRIN-GUIDICELLI
Mai 2014

Ça démarre…
Le MAC a 20 ans !
du 28 mai au 26 septembre
Musée d’art contemporain de Marseille [MAC]

Paul Delvaux, le rêveur éveillé
du 5 juin au 28 septembre
Musée Cantini

La mode aux courses-un siècle d’élégance 1850-1950
du 6 juin au 21 septembre
Château Borély-musée des arts décoratifs, de la faïence et de la mode

À vos souhait !
du 16 juillet au 14 septembre / 28 octobre au 31 mai 2015
Préau des Accoules

State of being (il gattopardo)
Installation de Chiharu Shiota
du 18 juillet au 19 octobre
Centre de la Vielle Charité

… et toujours
Visages, Picasso, Magritte, Warhol…
jusqu’au 22 juin
Centre de la Vieille Charité

Chefs-d’œuvre du musée des Beaux-arts
Eté 2014
Musée des Beaux-arts

Des océans et des hommes
jusqu’au 4 janvier
Muséum d’histoire naturelle

www.musees.marseille.fr

Photo : Crucifixion, 1954, Huile sur panneau, 200 x 270 cm, Collection privée en dépôt au Musée d’Ixelles, Bruxelles © Fondation Paul Delvaux, St Idesbald, Belgique, ADAGP, Paris 2014 © Vincent Everarts, Bruxelles