Le Printemps de l’art contemporain, du 13 mai au 13 juin dans les Bouches-du-Rhône

Le PAC reprend ses couleurs printanières

• 13 mai 2021⇒13 juin 2021 •
Le Printemps de l’art contemporain, du 13 mai au 13 juin dans les Bouches-du-Rhône - Zibeline

Sous-titré Cet incessant désir de récolte, le Printemps de l’Art Contemporain affiche une treizième édition plus fertile que jamais.

Annulée au printemps et reportée du 28 août au 17 octobre sur huit semaines au lieu de deux, l’édition 2020 du Printemps de l’Art contemporain a pu s’ouvrir conjointement avec la biennale Manifesta13. Un coup de chance qui a profité au public en mal d’événements culturels puisque 20 000 visiteurs se sont pressés sur les lieux lors du week-end inaugural ! Cette année Jean-Christophe Arcos, délégué général du Réseau Provence Art contemporain qui compte 62 membres, a tiré les leçons du passé en imaginant la 13e édition du 13 mai au 13 juin dans le strict respect des règles sanitaires. La communication digitale a pris le pas sur le print, les informations actualisées seront diffusées en continu sur le net et les visites se feront exclusivement sur rendez-vous pour respecter les jauges. Mais « si c’est une crise, c’est aussi une opportunité » selon Jean-Christophe Arcos qui a mis à profit cette longue parenthèse pour innover : les parcours hors les murs ont été privilégiés et un programme de commandes d’installations et de performances dans des sites patrimoniaux a été confié à 6 artistes. Sans oublier le cœur du projet qui bat au rythme des expositions, performances, rencontres avec les artistes, conférences, projections, festivals dans le Festival et autres randonnées performées.

Mais comment faire circuler le public d’un lieu à l’autre et d’une œuvre à l’autre quand le PAC réunit 103 propositions dispatchées entre Arles (une première avec 15 projets dont une collaboration avec l’Ecole nationale supérieure de la photographie), Fontvieille, Saint-Etienne-du-Grès, Salin-de-Giraud, Miramas, Port de Bouc, Martigues, Rognes, Aix-en-Provence, Beaurecueil, Châteauneuf-le-Rouge, Rousset, Gardanne, Marseille, Aubagne et La Ciotat ? En proposant des visites commentées payantes pouvant accueillir 9 personnes maximum (sélection de 45 projets et expositions à Aix, Marseille et Arles) ; en organisant un circuit gratuit, le Grand Tour de l’Art, pour partir à la découverte de lieux inattendus ou méconnus, associatifs ou privés, traditionnels ou industriels, qui seront réactivés par des propositions d’artistes ; en ponctuant la manifestation de deux focus à Marseille (23 mai et 6 juin) et Arles (29 et 30 mai) qui mêlent visites de galeries, lieux insolites et paysages. Autant de chemins buissonniers balisés pour mieux appréhender les mille et une esthétiques contemporaines (dimanches 16 et 23 mai, 13 juin au départ de Marseille).

Temps fort professionnel

Si la présence de nombreux artistes et la multiplicité des lieux et associations font la richesse de Marseille, leur convergence vers la cité phocéenne n’exclut pas de réfléchir aux nouveaux enjeux du champ des arts visuels. Au contraire ! Aussi, conscient que l’effervescence festivalière ne doit pas faire oublier les préoccupations du métier, le Réseau Provence Art Contemporain profite de l’affluence des professionnels pour organiser des conférences-débats sur les statuts, la digitalisation, l’émergence de nouveaux espaces, la médiation, l’économie, l’inclusion de pratiques sociétales et environnementales, la mobilité, etc. Des rencontres nourries par les effets de la pandémie qui a bouleversé le monde de l’art déjà en mutation.

MARIE GODFRIN-GUIDICELLI
Mai 2021

Printemps de l’art contemporain
13 mai au 13 juin
Divers lieux, Bouches-du-Rhône
09 50 71 13 54 p-a-c.fr

Photo : Nathalie Hugues, D’un fleuve à l’autre, coproduction PAC et Voyons Voir, Salins de Giraud, 2021