MC et musicien provençal, Captain Flo ancre son travail dans l’art de vivre rural

Le groove du paysan

• 7 juin 2019, 21 juin 2019 •
MC et musicien provençal, Captain Flo ancre son travail dans l’art de vivre rural - Zibeline

« Une conférence gesticulée écrite. » C’est ainsi que Captain Flo qualifie son 10 zandezikmézon, livre-disque retraçant un parcours musical autant que personnel, sur une décennie de création occitane. Après cinq ans d’études en agronomie en Belgique, Florent Charras rentre au pays, en 2008, travailler à la ferme parentale de Vaison-la-Romaine. La musique le titillant déjà, il ouvre une page Myspace pour partager ses premières compositions. « Je savais ce que je voulais raconter mais je n’étais pas encore capable de l’assumer sur scène parce que cela remuait de l’intime. J’étais programmé pour être paysan, c’était difficile d’aller vers la musique », témoigne-t-il. Une invitation à la première édition du festival ZinZan le conforte dans son choix de se consacrer à 100% à la musique, qu’il prendra définitivement en s’installant à Viols-le-Fort et jouant dans les rues de Montpellier dont il fréquentait déjà le carnaval indépendant. Mais traverser le Rhône ne lui donne pas totale satisfaction.

Contrebassine, kazoo et chant

« Quand on vient du milieu rural, on se pose la question de la légitimité de faire un travail artistique. » Il franchit alors les Pyrénées pour se poser à Barcelone. La capitale catalane, pourtant loin de son héritage rural, fera « germer le musicien  » qui est en lui. Contrebassine (une poubelle retournée, un manche et deux cordes), kazoo et chant, il trouve son format en créant le Captain Flo’s eco-dancefloor et s’invente un personnage venu d’Australie. Il a 30 ans en 2013 et se sent comme sorti d’un tunnel qui en aurait duré 25. De retour en Provence, il s’installe à Saint-Chamas après un passage par Marseille et à l’Institut musical de formation professionnelle de Salon. « J’ai hérité de la nostalgie d’une époque que je n’ai pas connue mais aussi des savoirs de la culture paysanne, à travers la langue, les saisons, les oiseaux, les plantes. J’ai pris très tôt conscience dans ma vie que ces gens-là avaient raison et que c’est en piochant dans cet héritage que l’on peut trouver des remèdes aux maux de notre société », explique-t-il, revendiquant pour ses textes un regard de paysan sur le monde actuel. Même si c’est via un sound system ou un « show caisse », sur le toit d’un vieux C15, ces autres formes de performances en public.

Depuis l’âge de 5 ans et la découverte du djembé en grande section de maternelle, son attirance pour la culture africaine ne le quittera plus.

Voyages et ruralité

D’autres courants vont façonner ses territoires musicaux. Par exemple, le reggae de Bob Marley et The Congos et les prémices du dub avec Lee Scratch Perry. « Je sentais qu’il y avait dans le discours une manière d’être proche de la ruralité, dans le rapport à la nature ». Plus localement, il est influencé par le vauclusien Jean-Bernard Plantevin et, bien entendu, Massilia Sound System qu’il découvre lycéen. Deux phares dans la galaxie occitane, s’exprimant en provençal, l’un « d’en haut », les autres « d’en bas ». « Au début, je n’aimais pas trop parce que je ne comprenais pas le dialecte marseillais », se souvient-il amusé. Captain Flo apprécie aussi certains grands classiques, comme Gainsbourg et Zappa. L’horizon de Florent s’élargit aussi par les voyages, au Sénégal, dans l’Océan indien et en Amérique du Sud notamment. Il ressent « une proximité déconcertante avec les Kichwas », peuple équatorien chez lequel il découvre « une manière universelle de vivre la ruralité ». Sans doute aussi parce que les peuples indiens américains comme les paysans occidentaux « ont le sentiment de ne plus être maîtres de leur destin et d’être soumis à la loi du marché ». En couple avec une maraîchère, Captain Flo pose souvent son micro pour cultiver son jardin.

LUDOVIC TOMAS
Juin 2019

À venir :
7 juin
La Machine pneumatique, Marseille
09 51 30 03 60
machinepneumatique.fr

21 juin
Fête de la musique
Vaison-la-Romaine
captainflo.com