Entretien avec Jean-Pierre Rehm, délégué général du Festival International de cinéma Marseille

Le FID maintient le cap

• 22 juillet 2020⇒26 juillet 2020 •

Zibeline : Vous êtes délégué général du FIDMarseille depuis 2001. Pouvez-vous nous parler de votre parcours ? Jean-Pierre Rehm : J’ai suivi un parcours universitaire en lettres et philo, j’ai été normalien. Et assez vite je me suis tourné vers l’art et les pratiques d’art contemporain auxquelles peu de gens s’intéressaient alors. J’ai occupé plusieurs postes d’enseignant. Puis le ministère de la Culture m’a recruté pour des missions d’inspection des enseignements dans les écoles d’Art dont Le Fresnoy. Parallèlement, j’écrivais sur les œuvres, les artistes et le cinéma que j’ai [...]

Cet article est reservé aux abonnés


Vous n'êtes pas abonné ? Pour lire le contenu premium de Zibeline :

Abonnez-vous



Déjà abonné ? Connectez-vous