Le FID à l’ombre, dans les salles obscures…

 - Zibeline

Quand l’été arrive et que le soleil tape dur, s’ouvre à Marseille le Festival International de Cinéma -Marseille . Pour cette 23e édition, Jean-Pierre Rehm et son équipe ont retenu 32 films parmi les 2500 reçus de 95 pays, dont 9 premiers films. 19 seront en compétition internationale et le 9 juillet le Jury présidé par Corneliu Porumboiu, primé à Cannes en 2006 pour 12 h 08 à l’est de Bucarest et en 2009 pour Policier, Adjectif, rendra son verdict.

On retrouve dans la sélection des habitués comme Dana Ranga qui présente le 3e volet de sa trilogie de l’espace, I am in space ; Philippe Grandrieux avec White Epilepsy ou Manon de Boer avec One, two, many. À noter, pour la 1re fois au FID, un film du Guatemala, Hasta El sol tiene manchas de Julio Hernández Cordón.

Luce Vigo présidera le Jury de la compétition française qui devra choisir entre 13 films, parmi lesquels le nouveau film de Régis Sauder, Être là, tourné dans la prison des Baumettes, une fiction avec Nathalie Richard, À bas bruit de Judith Abitbol, ou Logoden réalisé par un homme de 86 ans, Jean Fraysse, et une femme de 30 ans, Aurélie Bonamy.

 

Écrans parallèles, séances spéciales

Mais le FID présente également sept sélections parallèles : une rétrospective Glauber Rocha, le père du Cinéma novo, mise en correspondance avec des œuvres de la cinématographie brésilienne actuelle ; un hommage à Raoul Ruiz, récemment disparu, avec son dernier film tourné au Chili, en 1973 avant son exil, Palomita Blanca ; le film de son retour en 1983, Lettre d’un cinéaste ; et son dernier film souhaité posthume, La Noche Enfrente ; la Viennale, Festival International du Film de Vienne, qui fête ses 50 ans et exporte son anniversaire dans 5 festivals internationaux. Elle présente au FID un  programme en cinq parties avec des films de Straub / Huillet, Peter Nestler, Duras, Godard, Manuel Mozos, Miguel Gomes et Jerry Lewis.

Ces quatre sélections sont complétées par trois autres écrans, Les fils du pouvoir, Portraits et Les Fils du son, et Sentiers, en partenariat avec Fotokino, particulièrement destiné aux plus jeunes.

À cette riche programmation s’ajoutent des séances spéciales : une avec l’ACID, pour ses 20 ans ; une avec Alphabetville et Videochroniques ; une avec la  région PACA : Vivante à ce jour de Rachel Bénitah ; Tropicalia de Marcelo Machado avec l’ASPAS

Le FID propose aussi des rencontres avec les cinéastes après les projections, des expositions dans différents lieux. Au FID LAB seront présentés 12 projets de films sur les 350 reçus et au Centre Pénitentiaire de Marseille, des cinéastes échangeront avec les détenus, dans le cadre d’ateliers animés par Lieux Fictifs.

À la Criée, au cinéma Les Variétés, à l’Alcazar, à la Maison de la Région, au Théâtre des Bernardines et au Théâtre Silvain, Marseille vivra  à l’heure du cinéma !

Issue d’un Atelier de l’EuroMéditerranée mené à Aubagne par l’artiste Wael Shawky, son œuvre, le film Cabaret Crusades : the path to Cairo, fait partie de la sélection officielle du FID !

L’œuvre sera par ailleurs présente dans l’exposition inaugurale de la programmation de Marseille Provence 2013 Ici, ailleurs à la Tour-Panorama de la Friche la Belle de Mai, et une exposition lui sera entièrement consacrée à la Chapelle des Pénitents Noirs à Aubagne fin 2013.

ANNIE GAVA

Juin 2012

 

FID Marseille

Du 4 au 9 juillet

Marseille 1er et 7e

 

FIDMarseille
Association Vue sur les Docks
14 Allée Léon Gambetta
13001 Marseille
04 95 04 44 90
http://www.fidmarseille.org/dynamic/