L'Entre-deux Biennales, cirque à gogo à Marseille, Aix, et dans l'Ouest-Provence du 7 janvier au 7 février

Le cirque sur le pont

• 7 janvier 2016⇒7 février 2016 •
L'Entre-deux Biennales, cirque à gogo à Marseille, Aix, et dans l'Ouest-Provence du 7 janvier au 7 février - Zibeline

Vous avez aimé la Biennale Internationale des Arts du Cirque en 2015 ? Vous redoutez de manquer de cirque en cette année paire qui s’annonce ? N’ayez crainte ! Les artistes ont trouvé la parade, plutôt logique pour des circassiens. Pour ne pas avoir à trop attendre pendant deux ans, voici qu’arrive, dès les premiers jours de janvier… l’Entre-deux Biennales ! Il fallait y penser, Archaos et ses quelques complices l’ont fait.

«Ce n’était pas prémédité, précise pourtant Guy Carrara, co-fondateur d’Archaos, et initiateur de la Biennale. C’est au mois de juin que nous avons décidé, avec quelques partenaires, de mettre en place cette manifestation, qui sera plus modeste que la Biennale, et qui est amenée à se pérenniser. Le but est d’être visible, de maintenir une présence du cirque, et de faire de cet art un axe majeur de la politique culturelle du territoire.» Fort du succès de la première édition, qui a fait de cet événement l’un des plus grands, si ce n’est le plus grand festival de cirque au monde, les organisateurs misent sur un intérêt croissant du public. Le risque de lasser ou d’en proposer trop ? «Même pas peur ! Plutôt peur de ne pas être assez présent !»

Un pont suspendu

De fait, L’Entre-deux se distingue nettement de sa grande sœur. L’offre sera différente, ne serait-ce que par son ampleur : il y avait cinquante partenaires en 2015 sur toute la région PACA, il y en a sept en 2016, situés entre Marseille, Aix et Ouest Provence. Le principe et le budget ne seront pas les mêmes non plus. La Biennale met l’accent sur la création, avec de nombreux spectacles présentés en première mondiale. L’intermédiaire accueillera essentiellement des spectacles déjà rodés, avec une programmation «plus petite, choisie avec nos partenaires» et des financements qui n’ont «rien de comparables avec la Biennale».

Manifestation à part entière, avec son identité propre, mais aussi pont suspendu, transition d’un grand événement à un autre, telle sera la vocation de L’Entre-deux. Avec en ligne de mire l’édition 2017, qui promet d’être rayonnante, car elle ouvrira notamment les festivités de Marseille Capitale européenne du sport. Archaos planche déjà sur les connexions naturelles entre cirque et sport, pour coller à cette future actualité.

En attendant, jongleurs, clowns et acrobates seront en piste au Merlan, au MuCEM, à Archaos, à la Criée et à la Gare Franche pour Marseille, au Bois de l’Aune pour Aix-en-Provence. Plus une escale sur le territoire de Ouest Provence, lors du Festival Les Elancées, du 29 janvier au 7 février (dont nous parlerons dans le prochain Zibeline). Au programme, pêle-mêle, les compagnies Cahin-Caha, Libertivore, Non Nova, Sacékripa, Les mains les pieds et la tête aussi, S’évapore, Kadavresky, Cirque Exalté… et bien plus encore. Feux d’artifice en perspective !

JAN-CYRIL SALEMI
Décembre 2015

L’Entre-deux Biennales
du 7 janv au 7 fév
Marseille, Aix-en-Provence, Ouest-Provence
www.entre-deux.biennale-cirque.com

Photo : Belle d’Hier, Cie Non Nova © Jean-Luc Beaujault