Le cirque devient capital sur le territoire de Marseille Provence

Le cirque, cœur de Capitale

Le cirque devient capital sur le territoire de Marseille Provence - Zibeline

Dans l’espace de Marseille Provence, le cirque devient capital ! Durant un mois plus de 50 spectacles, dont 15 créations, 200 représentations, pour certaines gratuites, circulent de la Seyne à Marseille, d’Aix à Arles, de Martigues à Istres, Port-de-Bouc, Vitrolles… En diffusant l’éventail des esthétiques circassiennes, historiques et contemporaines, avec un focus sur le clown et la magie, Cirque en Capitales met les artistes internationaux et ceux du territoire dans les théâtres, sous chapiteaux et dans les rues

 

MARSEILLE, LA SEYNE-SUR-MER

Au Pôle National Cirque Méditerranée, le Festival Janvier dans les Étoiles débute avec le Bal des intouchables de la Cie des Colporteurs, du 24 au 27 janv. Une création du fildefériste Antoine Rigot nous entraîne dans une cour des miracles moderne (puis du 9 au 23 fév au théâtre du Gymnase hors les murs). Venu de Suède, le Cirkus Cirkör marche sur un fil en conjuguant dans Knitting peace cirque contemporain et «mouvement mondial de tricot» en faveur de la paix (1er au 3 fév et du 24 au 26 janv au CREAC). Issu également du triptyque européen Lacrimae, Rose de Cahin-Caha revisite l’essence sacrée du cirque pour une danse d’éventails de plumes et des acrobaties sur objets instables, à réserver aux adultes (25 au 27 janv puis du 7 au 11 fév au CREAC). Troisième volet avec Risk (25 au 27 janv puis du 2 au 4 fév au CREAC). Fall, fell, fallen du Lonely Circus poursuit cette notion de prise de risque propre au cirque et le rapport à l’aléatoire. Un duo entre concert et performance plastique (25 et 26 janv). Focus clown avec la compagnie des Plumés pour deux spectacles qui mettent en scène des poules savantes : Prends en de la graine (28 janv au 1er fév) et Guinguette (2 et 3 fév) ou encore Tout est bien ! Catastrophe et bouleversement du très récompensé Nikolaus Holz et sa compagnie Pré-O-Coupé (30 janv au 2 fév puis du 9 au 12 fév au Parc Chanot). Quatre acolytes rejoignent la seconde création de Julien Candy, Le Cirque misère, poursuivant sa recherche sur la poésie des objets (29 et 30 janv). Fusion entre musique et acrobatie avec le Vol du rempart (29 et 30 janv).

Au CREAC, le Festival Cirque en Corps, accueille la création Casa dolce casa du Karakasa Circus qui allie le cirque le plus classique à la modernité de la danse et du théâtre : musique puissante, saut acrobatiques et euphorie de la danse (29 et 30 janv, puis 2 et 3 fév à la Seyne-sur-Mer). Du 14 au 17 fév, planches et bouteilles de gaz constitueront la base de jeu du cirque Inextremiste dans Extrêmités. Les 19 et 20 fév, venant d’Argentine et du Brésil, la compagnie Morosof présente 2 ½, un travail de voltigeurs très intime, précédés par Ronde de la compagnie Rouge Eléa. Au Parc Chanot, le Pôle National Cirque Méditerranée invite le collectif marseillais Anomalie et son univers fantastique et physique dans Les larmes de Bristlecone (15 et 16 fév). Coréalisé avec Archaos, le projet Somewhere and nowhere de l’israëlienne Orit Nevo prend son inspiration dans les mouvements migratoires et promet une expérience émouvante (22 au 24 fév).

 

MARSEILLE, PAYS D’AIX

À la Criée, Mathurin Bolze et le collectif d’acrobates XY présentent Utopistes, spécialement conçu pour le théâtre (26 et 27 janv). À Bas bruit sera repris au Bois de l’Aune, Aix (1er au 3 fév) et à Rousset (6 et 7 fév). Bébel le magicien, virtuose des tours de cartes, présente Une carte ne vous sauve pas la vie pour rien (20 au 23 fév) pour une épopée surréaliste et poétique à travers l’histoire secrète des cartes.

 

Le Merlan sera le premier à accueillir la compagnie L’immédiat de Camille Boitel qui distille sur le territoire ses projets bouleversés et débordants : La (conférence sur la) jubilation (1er et 2 fév puis le 5 fév à Seconde Nature, Aix), et un parcours dans Marseille avec La Machinajouer (2 et 3 fév puis 8 et 9 au Bois de l’Aune, 14 à Vitrolles, 15 à Fuveau). Et encore L’Immédiat (29 au 31 fév), le Cabaret Calamiteux créé le 12 fév à Lambesc (puis le 14 à Vitrolles et le 15 à Fuveau) et avec le Surnatural Orchestra (8 et 9 fév au Bois de l’Aune). Frédéric Nevchehirlian sera le témoin d’un duo à corps tendus, composé par Virginie Le Flaouter et Vincent Maillot dans De l’autre côté (1er et 3 fév). Autre parcours dans la ville avec Opus Corpus, une exploration de la suspension proposée par Chloé Moglia (1er au 3 fév). Vagabondage hors les murs encore avec La grosse collection, une installation magique d’Eric Burbail (19 au 23 fév). Et un Focus Magie impulsé par le Merlan avec un Diner magique à la Criée (22 fév) et une soirée de Gala magique (23 fév au Gymnase).

 

Le Focus Clown s’installe à la Friche, avec François Cervantes qui y présente Carnages (29 janv au 23 fév) et Le prince séquestré (5 au 10 fév). Deux occasions pour retrouver l’univers de l’auteur et de son Entreprise.

 

Au théâtre du Centaure, les 9, 10, 16, 17 et 20 fév, au coucher du soleil, un duo de circassien et musicien présente Le vide-Essai#5.

 

Au Daki Ling, objet théâtral non identifié avec Black swan revival and the karma people de Xavier Laurent et Kamel Abdessadok (13 et 14 fév) et, dans le cadre de Tendance Clown, la première production officielle de la structure avec Apocalypse et résurrection (22 et 23 fév).

 

À Aix, au Grand Théâtre de Provence les émotions seront sublimées dans Séquence 8 par les canadiens virtuoses des 7 doigts de la main (8 et 9 fév).

 

Au Domaine de Fontblanche, Vitrolles, la 24e promotion du Centre national des Arts du cirque présente Pulsions et explore les 7 péchés capitaux (21 au 24 fév puis du 2 au 6 mars à Pertuis).

 

MARSEILLE, ARLES

Au théâtre d’Arles, in et hors les murs, le cirque de Yoann Bourgeois, entre jeux de vertiges et de simulacres, balles et trampolines, conjugue en deux temps l’Art de la fugue de Bach (26 et 27 janv). Dans Matamore, un duo de clowns augustes inclassables du Petit Théâtre Baraque se confronte aux voltigeurs burlesques du Cirque Trottola (26 au 30 janv puis du 9 au 20 fév au Massalia). Le jongleur magicien Etienne Saglio dédoublera son univers à la Tim Burton dans Le Silence du Monde (26 janv au 3 fév, puis du 20 au 23 fév à la Criée. Le Soir des monstres sera joué au Gymnase les 19 et 20 fév). Le jongleur fildefériste danois Karl Stets, dans Cuerdo, présente son univers minimaliste qui associe marionnette, clown, équilibrisme et fakirisme (29 janv à Boulbon, puis le 31 à Saint-Rémy-de-Provence). Duo d’équilibristes, Nichons là esquisse la trame d’un désert symbolique, piochant dans le western et ses personnages archétypaux (1er et 2 fév). Illusionnisme et magie avec Close Up de Guillaume Vallée (2 fév à l’espace Van Gogh) et surgissements surprises dans la ville avec les Brigades magiques et 60 amateurs formés par le magicien (2 fév à Arles, puis du 16 au 23 fév à Marseille). Thierry Collet et la compagnie le Phalène, dans Qui-vive, distilleront l’art du mentalisme (3 fév, puis 21 et 22 fév au Merlan)

 

PORT-DE-BOUC

Le Sémaphore accueille hors ses mur le collectif AOC dans Autochtone (1er et 2 fév), et au théâtre Qui somme-je ? avec «le clown furieux, trash et tendre à la fois» Ludor Citrik (5 fév). Après avoir accueilli les ateliers flahsmob de l’Apprentie compagnie du 7 au 11 fév (flashmob à Port-de-Bouc le 12 fév, le 13 Martigues), Prosperine entrainera son public dans l’After et sa Mamamia, une «électro clown party» participative (16 fév).

 

MARTIGUES

Le théâtre des Salins accueille une Soirée de Gala de Gilles Defacque, un cabaret-cirque où l’improvisation est reine (8 fév) et parallèlement l’exposition Le journal d’un quelqu’un (16 janv au 16 fév). Avec Clowns and queens (13 fév) et Nightclubs ! (15 et 16 fév), l’art du jonglage des britanniques du Gandini Juggling devrait couper le souffle des spectateurs !

 

ISTRES

Le Pôle Culture partagera Le Repas du collectif Cheptel Aleïkoum. Plus qu’un cabaret circassien, c’est à un véritable banquet que le public sera convié (1er et 3 fév). Au Magic Mirror, une programmation quotidienne (1er au 23 fév) propose goûters acrobatiques, After Crique, Thé Dans’Cirque, et autres moments festifs. Les 1er et 2 fév, dans le cadre des Quartiers Créatifs, Stefan Muntaner dévoilera dans sa caravane contemporaine la collecte d’objets lancés auprès des habitants depuis octobre 2012 pour un Freak Show revisitant nos curiosités contemporaines. Avec Complètement Swing, ce sont 45 mn de cirque survitaminé et de poésie déjantée qui s’abattront sur le théâtre de l’Olivier (5 fév). Le collectif Buren Cirque croise dans Cabanons les arts et les artistes, structures de Daniel Buren et mise en scène de Fabien Demuynck, pour une déambulation inventive (23 fév). Soutenus par la Politique de la Ville, Cirque en quartiers accueille des ateliers de l’Ecole française de cirque et de Balthazar proposés aux enfants de 4 à 14 ans, sous chapiteau suivis par un spectacle des enfants et des artistes professionnels (16 au 23 fév).

DOMINIQUE MARÇON
Janvier 2013

du 24 janv au 24 fév

www.mp2013.fr