La saison culturelle du Théâtre du Briançonnais débute le 20 septembre. Entretien avec son directeur

Le Briançonnais invite à l’audace

La saison culturelle du Théâtre du Briançonnais débute le 20 septembre. Entretien avec son directeur - Zibeline

Entretien avec Frank-Éric Retière, directeur du Théâtre du Briançonnais.

Zibeline : Comment définiriez-vous cette saison ?

Frank-Éric Retière : Nous lui avons donné pour thème « Osons l’aventure ! ». Mais qu’est-ce que signifie tenter l’aventure au XXIe siècle ? C’est peut-être déjà tenter de décrypter le monde dans lequel nous vivons. Un monde de plus en plus complexe, numérique, de plus en plus rapide. Pour nous, ici, dans les montagnes, c’est prendre des risques artistiques et les faire partager dans ce théâtre, lieu pour faire passer les choses difficiles à dire ou à entendre, pour s’évader par l’émotion et le rire, pour percevoir par le sensible ce que l’esprit ne dit que par la raison. Pour cela, nous préférons les chemins détournés, ceux que l’on ne veut pas emprunter, qui aiguisent nos peurs et convoquent nos inquiétudes pour mieux les surpasser.

N’est-il pas plus difficile de remplir un théâtre dans les Hautes-Alpes qu’à Marseille, Avignon ou Montpellier ?

Nous avons accueilli 15 000 spectateurs la saison dernière, dont 2000 abonnés avec un taux de remplissage de 87%. Nous couvrons un territoire très étendu avec 13 communes pour 25 000 habitants. Notre rôle est celui de facilitateur. Notre leitmotiv est proximité et médiation permanente. Nous travaillons au plus près du public en favorisant la décentralisation culturelle sur l’ensemble des villages du Grand Briançonnais avec le dispositif « Les Traversées ». Pour l’anecdote, je fais chaque année une dizaine de présentations de saison. Tout cela contribue à ce que le théâtre soit bien perçu et accepté.

Comment voyez-vous l’avenir du lieu ?

Grâce au label de scène conventionnée d’intérêt national « Art en territoire », nous sommes très soutenus par les collectivités et l’État via la Drac. Cela a permis aussi de revitaliser le lien social en matière culturelle. Nous sommes une petite équipe de six permanents très soudée et nous fêterons nos dix ans l’an prochain. Et la communauté de communes vient de voter un projet de pôle culturel qui comprend une nouvelle salle supplémentaire pour le théâtre en cœur de ville.

ENTRETIEN RÉALISÉ PAR LUDOVIC TOMAS
Septembre 2019

Au programme :

20 septembre, Les Amazones d’Afrique. 3 au 6 octobre, Bach Coltrane. 11 octobre, Claire Mira and the night flyers + ExpéKa. 4 au 8 novembre, Le Cirque des éléphants. 15 novembre, Revolutionary Birds. 21 & 22 novembre, La véritable histoire du Cheval de Troie. 30 novembre au 1er décembre : Blind. 3 décembre, Pierre est un Panda. 6 décembre, Pistou, récit d’adolescence.

7 décembre, Old School Funky Family. 13 décembre, Alexis HK. 10 janvier, Héroïne(s)#2. 13 au 16 janvier, More Aura. 1er février, Kenneth Arnold Story. 4 février, Ravie. 6 au 8 février, Jean-Pierre, Lui, Moi. 11 février, Un Homme qui fume c’est plus sain. 14 février, Sisyphe Heureux. 4 mars, Elle pas princesse, lui pas héros. 6 mars, Là, maintenant, tout de suite ou l’art d’improviser. 10 mars, Filles & soie. 20 mars, Bienvenue en Corée du Nord. 3 avril, Illusions. 8 au 10 avril, Invisible Stream. 4 mai, J’abandonne une partie de moi que j’adapte. 12 mai, Membre Fantôme & Yes we dance#2.

Photo : Frank-Eric Retière c TDB


Théâtre du Briançonnais
45 avenue de la République
05100 Briançon
04 92 25 52 42
http://www.theatre-du-brianconnais.eu/