Le théâtre du Briançonnais, sous le signe de la curiosité

Le Briançonnais des curieux

• 7 octobre 2014 •
Le théâtre du Briançonnais, sous le signe de la curiosité - Zibeline

Désormais scène conventionnée pour les écritures d’ici et d’ailleurs, le théâtre du Briançonnais place sa saison sous le signe de la curiosité avec une attention portée au jeune public dans le cadre de la Belle Saison. Les musiques du monde ouvriront le chemin le 7 oct, avec le duo métissé Winston McAnuff & Fixi, suivi par Bekkas Quartet (17 oct), Kamilya Jubran & Sarah Murcia (16 déc) et le World Kora Trio (16 janv). Les rendez-vous musicaux feront également un détour par la chanson française avec Ottilie [B] (28 nov) et Bazbaz (13 fév), par le jazz avec l’accordéoniste Vincent Peirani (6 fév) ou Sandra Nkaké & Jî Drû (27 mars), et le classique avec les deux virtuoses Ophélie Gaillard & Hae-Sun Kang (20 fév).

Musical seront aussi le théâtre avec L’Incroyable destin de René Sarvil des Carboni (9 janv) et La Boîte à gants (10 et 11 mars), la danse avec Ce que le jour doit à la nuit d’Hervé Koubi (20 mars), et le cirque avec Les Rois vagabonds dans Concerto pour deux clowns (7 nov). Le solo Opticirque, cabinet de curiosités réinventera quant à lui l’illusion (30 mars au 3 avril).

La création théâtrale offrira des émotions fortes : Le Sable dans les yeux par Lucile Jourdan, associée au théâtre, revisitera la tradition du conte (Paroles d’ados #3 19 au 21 nov), Braises d’Artefact questionnera la situation des femmes d’origine maghrébine en France (17 mars), Au dessus de la plaine les racines et l’errance (12 mai). Mise à nu avec panache de la tragédie de Sophocle par Philippe Car avec Sur le sentier d’Antigone (5 déc), puis se succèderont la Cie des Ô et La Sarbacane dans À la porte (20 au 22 janv), Loulou à partir de l’album éponyme dès 4 ans (21 au 24 avril), Illumination(s) d’Ahmed Madani racontant le parcours de vie de trois générations entre France et Algérie (7 avril), et Macbeth en forêt (14 au 16 mai). Quant aux Traversées dans les villages, après Aux p’tits oignons de Véra Schütz (11 au 17 oct), l’Héritage de Laurent Eyraud-Chaume offrira un voyage conté en pays d’utopie (9 au 13 fév) et Je hais les gosses titillera le sens de l’humour (13 au 18 avril).

DELPHINE MICHELANGELI
Septembre 2014

Photo : Le-sable-dans-les-yeux,-Lucile-Jourdan-©-Isabelle-Fournier

Théâtre du Briançonnais
45 avenue de la République
05100 Briançon
04 92 25 52 42
http://www.theatre-du-brianconnais.eu/