Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

La Fête du Livre, à la Cité du Livre d'Aix-en-Provence, du 14 au 16 octobre

L’art, lanceur d’alertes…

• 14 octobre 2016⇒16 octobre 2016 •
La Fête du Livre, à la Cité du Livre d'Aix-en-Provence, du 14 au 16 octobre - Zibeline

Rituel rendez-vous de l’automne, la Fête du Livre organisée par les Écritures Croisées et leur infatigable directrice, Annie Terrier, est attendue comme un cadeau précieux, amenant à découvrir des écrivains dont l’acuité et la pertinence nous donnent à regarder le monde autrement, ouvrent des perspectives nouvelles, dissèquent les mécanismes politiques, économiques, intellectuels, soulèvent le voile obscur des apparences. L’auteure, essayiste, romancière, militante, altermondialiste, écologiste, féministe, Arundhati Roy est l’invitée principale de cette année.

Donne son nom à ces rencontres le titre de l’ouvrage paru en 2016, Que devons-nous aimer ? À la rencontre d’Edward Snowden (lanceur d’alertes, ancien employé de la CIA et de la NASA). Il y est question de la guerre, de l’espionnage, du terrorisme, du patriotisme… ces conversations décortiquent avec une lucidité froide le fonctionnement actuel du monde.

Un seul roman (si l’on exclut celui à paraître en 2017, The Ministry of Utmost Happiness), Le Dieu des Petits Riens, sorti en 1997, couronné la même année par le prestigieux prix Booker, narre en un texte sensible et poétique la vie de jumeaux, Rahel et Estha Kochamma, séparés pendant l’enfance, et brosse une fresque puissante de l’Inde, et du monde… L’auteure marque notre époque par ses déclarations engagées, ses analyses percutantes, ses essais sans concession.

Ainsi, dans Capitalisme une histoire de fantômes, elle explique : « la domination du capitalisme fut telle qu’elle cessa d’être perçue comme une idéologie. Elle est devenue le modèle par défaut, le comportement naturel. Elle s’est infiltrée dans la normalité, a colonisé l’ordinaire, au point que la contester est apparu comme aussi absurde et ésotérique qu’une remise en cause de la réalité elle-même. Dès lors, le pas fut aisément franchi pour affirmer :  » il n’y a pas d’alternative « . »

Aux côtés de cette voix essentielle, ses traducteurs, Claude et Jean Demanuelli, Jean-Claude Carrière, éminent polygraphe, fondateur de la FEMIS, spécialiste de l’Inde (entre autres !), auteur d’un Dictionnaire amoureux de l’Inde, d’une adaptation théâtrale et cinématographique du Mahâbhârata… et un grand reporter, Laurent Rigoulet, qui offre son premier roman, Brûle (ed. Don Quichotte) consacré aux premières légendes du rap à New York.

Des interlocuteurs de choix pour amener ces auteurs à évoquer leurs œuvres dans leur relation au monde : Gérard Meudal et Raphaël Bourgois, des lecteurs ou plutôt des lectrices de premier plan, Nathalie Richard, Nicole Garcia, au cours des rencontres et au théâtre des Ateliers, Elyssa Leydet-Brunel sous la direction artistique d’Alain Simon (fidèle depuis des années aux Écritures Croisées).

Et tout autour, l’exposition de photographies de Martine Barrat, figure essentielle de cet art, disait Marguerite Duras, la musique jazz de Bernard Loupias, les films d’Alok Nandi… Irisations de la pensée sous toutes ses formes, à l’instar de la nuit d’Arundhati Roy, « de lune émiettée »…

MARYVONNE COLOMBANI
Octobre 2016

Fête du Livre
du 14 au 16 octobre
Cité du Livre, Aix-en-Provence

Arundhati Roy © X D R


Bibliothèque Méjanes / Cité du Livre
8-10  Rue Allumettes
13090 Aix-en-Provence
04 42 91 98 88
http://www.citedulivre-aix.com/citedulivre/