Le Festival Parallèle revient pour une douzième édition ambitieuse

L’Art des margesVu par Zibeline

• 13 janvier 2022⇒1 février 2022 •
Le Festival Parallèle revient pour une douzième édition ambitieuse - Zibeline

Plasticités

Voilà douze ans que le festival marseillais interroge les nouvelles formes du spectacle vivant. Pour Lou Colombani, directrice du festival et du pôle de production qui s’y rattache, c’est bien cette sensibilité qui le pousse à explorer le théâtre sous toutes ses déclinaisons mais également à s’aventurer sur le terrain du visuel. La quatrième édition de La Relève reprendra ainsi du service sur cinq lieux d’exposition. L’art-cade, Galerie des Grands Bains Douches de la Plaine accueillera subséquemment le vernissage de l’exposition le 13 janvier, et la conservera en ses murs jusqu’au 12 mars. Buropolis lui succèdera le 14 janvier et hébergera les œuvres jusqu’au 26 mars. La Compagnie s’installera dans les Archives de Coco Velten dès le 19 janvier et s’y tiendra cinq semaines. Le Centre Photographique Marseille prendra le relais le 20 janvier et ce jusqu’au 26 mars, avant que le Château de Servières n’accueille le cinquième volet de cette exposition dès son vernissage le 22 janvier, et ce jusqu’au 15 avril.

Petites Musiques à l’honneur

La soirée d’ouverture du festival le 18 janvier se tiendra à la Friche la Belle de Mai. Les Idées musicales d’un Maxime Kurvers s’aventurant pour la première fois dans ce domaine ouvriront les réjouissances à 19h. Conçu en coréalisation avec le GMEM – Centre national de création musicale, le spectacle explorera les liens entre théâtre, performance et écriture. À 20h30, la plasticienne touche-à-tout Anne Lise Le Gac unira ses forces à celles d’alter egos multiples pour La Caresse du Coma, performance portée par la création sonore de Loto Retina et les souvenirs d’un séjour en Croatie. À 22h, Sandar Tun Tun explorera les terres virtuelles et inédites du shifting : l’artiste-chercheur·euse et DJ se plongera dans les pratiques de réalités alternatives prisées par la génération Z, et dont le désir d’évasion ne peut qu’aller de pair avec un certain conformisme. Le travail articulé autour de ces Remixed Settings traitera, dans toute sa dimension musicale, son sujet sous forme de « narration sonore ».

À la croisée des chemins

La soirée du 19 janvier verra l’artiste Chouf s’emparer de Coco Velten à 20h30 pour un spectacle mêlant sa poésie sonore et la musique de Trustfall, auxquelles succédera un DJ set de Chkoun is it ?, association prônant l’hybridation et l’intersectionnalité comme vecteurs de création. The Living and the Dead Ensemble, rassemblant des artistes haïtiens, français et britanniques autour de la pièce Monsieur Toussaint d’Édouard Glissant, s’imposera également dans les lieux le temps de projections d’une installation vidéo conçue comme un « cri polyphonique des Caraïbes en un appel à réparer le monde ». La pièce The Wake conçue ainsi par le collectif fera l’objet d’une représentation le 25 janvier au Théâtre Joliette.

Christelle Oyiri scandera le 20 janvier au Sissi Club son passionné Love Mathematics. Le Mucem accueillera le 21 janvier, en prélude au DJ set Happy Hype du Collectif Ouinch Ouinch, Rave to lament, performance in situ de Katerina Andreou qui sera également au programme du Ballet national de Marseille le 29 janvier avec BSTRD.

Les autres lieux phares de la vie artistique marseillaise ne seront pas en reste. Artagon, installé dans les murs de l’ancienne usine Ricard, accueillera le 22 janvier les Confessions nocturnes de ses artistes résident·e·s. Le cinéma La Baleine projettera en avant-première I Comete de Pascal Tagnati le 23 janvier en présence du réalisateur. Montévidéo accueillera Évaporation(s), oraison aux quelques 100 000 japonais·es disparaissant chaque année des radars, écrite par Camille Nauffray et mise en scène par Manon Worms. La Fresque fraternelle du collectif Old Masters et l’animal Kagabas live de Lion’s Drums leur succèderont le 26 janvier.

Fresque © Simon Letellier

Cap sur la danse

Le KLAP accueillera enfin en ses murs le 27 janvier les créations de Joachim Maudet -un Welcome questionnant la rencontre des corps et des lieux- et de Flora Détraz Muyte Maker, de l’ancien flamand « mutinerie », convoquant des spectres médiévaux et romantiques en perpétuelle métamorphose. Suite à la pièce de Katerina Andreou le 29 janvier, Steven Cohen présentera une proposition scénique pensée en coréalisation avec le BNM et intitulée Body scenography, suivi d’un DJ set de Crystallmess, déjà présentée au public sous le nom de Christelle Oyiri. Le tout s’achèvera le 1er février au 3bisf à Aix-en-Provence avec Raide d’équerre, création de la chorégraphe, performeuse et plasticienne Pauline Brun. Où le visuel, la représentation le disputeront à la matérialité du corps : belle conclusion de cette programmation résolument hybride.

SUZANNE CANESSA
Décembre 2021

Festival Parallèle 12
Du 13 janvier au 1er février
Divers lieux, Marseille et Aix-en-Provence
festival12.plateformeparallele.com

Photos : Arya Dil © A Rave to Lament et Simon Letellier © La Fresque

3bisf
Hôpital Montperrin
109 avenue du Petit Barthélémy
13617 Aix en Provence
04 42 16 17 75
http://www.3bisf.com/

Art-Cade / Galerie des Grands Bains Douches de la Plaine
35 b rue de la Bibliothèque
13001 Marseille
04 91 47 87 92
http://art-cade.net/art-cade/

Ballet National de Marseille
20 Boulevard de Gabès
13008 Marseille
04 91 327 327
www.ballet-de-marseille.com

Cinéma La Baleine
59 Cours Julien
13006 Marseille
04 13 25 17 17
labaleinemarseille.com

Coco Velten
16 rue Bernard du Bois
13001 Marseille
http://cocovelten.org/

Klap
Maison pour la Danse
5 rue du Petit Versailles
13003 Marseille
04 96 11 11 20
http://www.kelemenis.fr/

La Friche
41 rue Jobin
13003 Marseille
04 95 04 95 95
http://www.lafriche.org/

Théâtre Joliette
2 place Henri Verneuil
13002 Marseille
04 91 90 74 28
www.theatrejoliette.fr