Natures urbaines, une exposition sur les rives de l'Huveaune

L’art au cœur de la ville

Natures urbaines, une exposition sur les rives de l'Huveaune - Zibeline

Artistes, artistes-étudiants des Beaux-Arts de Marseille et photographes créent l’événement le long de l’Huveaune en disséminant fresques, sculptures et installations sur le thème « Natures urbaines ». Ce nouveau parcours urbain s’inscrit dans un vaste plan d’embellissement des berges initié par Lionel Royer-Perreaut, maire des 9e et 10e arrondissements marseillais, désireux de « faire voyager les œuvres dans la ville, contribuer à leur émergence, éveiller le sens critique chez les plus jeunes » et proposer « une réelle alternative à la fermeture des lieux habituels ». Pierre Oudart, directeur des Beaux-Arts, commissaire de cette exposition en plein air, l’a conçue en plusieurs étapes. L’itinéraire entre Dromel et La Capelette est parsemé des œuvres de Micòl Grazioli, Elias Kurdy et Miguel-Angel Canchari Hinojosa comme pour souligner la perspective d’une future liaison. Présentés lors de l’édition 2020 des Arts Ephémères, douze mâts ornés d’organza de Marco Godinho se dressent fièrement au rond-point Charles Haddad, témoins de sa réflexion sur l’expérience subjective du temps et de l’espace. Justement, dans le parc de Maison Blanche où se déploie chaque année la manifestation, Christian Lapie révèle une nouvelle œuvre, Les Parcelles lumineuses. Au parc Infossi, le directeur du festival Photo Marseille Christophe Asso propose une rétrospective du Prix Maison Blanche à travers une sélection de cinq lauréats : Corentin Fohlen, série Le Village (2017), Shinji Nagabe, série Espinha et Alexandre Dupeyron, série Runners of the Future (2018), Mathias Benguigui, série Exils égéens et Robert Rutöd, série Fair(y) Tales (2019). Tandis que le long du parc Guy Azaïs, sa propre pratique photographique refait surface dans Hidden Treasur, un travail consacré à la Capelette dont il a tenté « de capter l’identité complexe qui caractérise ce territoire et les couches d’histoire qui le composent ».

MARIE GODFRIN-GUIDICELLI
Mai 2021

Natures urbaines – Parcours artistiques urbains
évolutif suivant le cours des aménagements urbanistiques
Rives de l’Huveaune, Marseille
marseille9-10.fr

Photo : Parcours natures urbaines © XDR