Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

Le Festival Image de ville fête sa quinzième édition

La ville nous appartient

• 17 novembre 2017⇒26 novembre 2017 •
Le Festival Image de ville fête sa quinzième édition - Zibeline

Aix-en-Provence (17 au 19 novembre), Vitrolles (21 novembre), Port-de-Bouc (22 novembre), Martigues (23 novembre) et Marseille (24 au 26 novembre) accueilleront la 15e édition du festival Image de Ville qui propose chaque année des rencontres entre cinéastes, architectes, urbanistes, sociologues, philosophes autour des questions que pose la Ville et que nous lui posons. Un programme foisonnant : une quarantaine de films, docs, fictions, courts, longs, des avant-premières, des films en chantier, des tables rondes, des débats avec une cinquantaine d’invités. Des événements aussi comme celui organisé avec Pensons le Matin à la Villa Méditerranée le 25 novembre (cycle : que signifie changer le monde ?) : projection en avant-première de Athènes Rhapsodie de Antoine Danis suivie d’une discussion avec Alain Badiou. Ou encore à Aix, le 18 novembre, Considérant Calais et tout autour avec Sébastien Thiéry directeur du PEROU (association qui se définit comme un « laboratoire de recherche action sur la ville hostile »), avec la lecture de Frères Numains de et par Florence Pazzottu. Le thème fédérateur de 2017 se formule en une phrase lapidaire : la ville nous appartient dont le sens peut fluctuer de la constatation au mot d’ordre, de l’affirmation au vœu plus ou moins pieux, suivant qui parle et d’où. Handicapés (table ronde animée par Michel Chiappero), SDF à Naples (La Barraca de Pietro Marcello), habitants d’un bidonville turinois (I Ricordi del fiume des frères De Serio), migrants de la jungle calaisienne (L’Héroïque Lande de Nicolas Klotz), hommes des chantiers (Quelque chose de grand de Fanny Tondre), cinéaste dans le crépuscule d’un monde (Les derniers jours d’une ville Tamer el Said), Syriens exilés reconstruisant Beyrouth (Taste of Cement de Ziad Kalthoum, lauréat cette année du prestigieux festival Visions du réel, Nyons), jeune Chinoise sur une île perdue (Isola de Fabianny Deschamps) ou témoin impuissant des bouleversements de la Chine (Béhémoth – le dragon noir de Zhao Liang)… Fascination, vertige, angoisse devant l’urbanisation planétaire. Le coup d’envoi officiel du festival se fera dans l’amphithéâtre de La Verrière le 17 novembre à 20H30, par une « confidence » du philosophe spécialiste de la ville Thierry Paquot : Vous avez dit Habiter ? ou quelques images, suivie d’un ciné-concert-performance : Au nord/ Journées blanches de Brice Kartmann et Damien Monnier, pour aborder la ville par la périphérie, l’errance, l’immersion poétique et sonore.

ÉLISE PADOVANI
Novembre 2017

Image de ville
17 au 26 novembre
Aix-en-Provence, Vitrolles, Port-de-Bouc et Marseille
imagedeville.org

Photographie : (Image de ville) A taste of cement, de Ziad Kalthoum © Bidayyat for Audiovisual Arts